Trend: Turismo sostenibile

Scopri come il turismo sostenibile può combinare la necessità di proteggere la nostra salute e il nostro ambiente durante e dopo Covid. Vediamo i nuovi modi di viaggiare a livello internazionale!

trekking-montagna-assicurazione-rimpatrio

Comment voyager à l’étranger autrement ?

L’expression « tourisme durable » fait référence à toute forme de tourisme alternatif qui tente de minimiser les impacts négatifs sur l’environnement local. C’est une nouvelle manière de concevoir le voyage qui prend en compte l’écologie, l’économie locale mais aussi les aspects sociaux et éthiques. Le tourisme durable doit assurer une activité économique viable pour tous les acteurs, que ce soit la population locale ou les voyageurs. Le voyage doit devenir une expérience utile qui doit permettre aux touristes de prendre conscience des enjeux locaux voire de participer à l’amélioration de la vie locale. Au niveau national, régional ou mondial, de grandes instances mettent en place des politiques et des campagnes de sensibilisation liées au tourisme durable. C’est le cas notamment de l’Union Européenne, de l’Organisation des Nations Unies, de l’Organisation Mondiale du Tourisme ou encore de l’Organisation de Coopération et Développement Économique.
Le tourisme durable se décline en plusieurs types de voyages : l’écotourisme, le tourisme équitable et le tourisme solidaire.


Comment associer tourisme durable et assurance santé à l’étranger ?

La crise sanitaire liée au Covid-19 a mis en avant la nécessité d’allier pour tout voyage à l’étranger la sécurité des déplacements avec toutes les mesures sanitaires nécessaires et le respect de l’environnement. Respecter l’environnement est indissociable de la santé des hommes. Pour la sécurité de vos déplacements et votre santé à l’étranger, Mondassur intègre dans la plupart de ses assurances santé à l’étranger des garanties pour vous couvrir notamment en cas d’épidémies comme celle du Covid-19. Nous vous invitons à consulter le détail des garanties de ces assurances voyage qui couvrent le Coronavirus. Pour voyager de manière responsable, il existe de nombreuses agences de voyage qui se sont spécialisées dans ce type de voyage dont voici les principales orientations :


L’écotourisme

L’écotourisme est centrée sur la découverte de la nature (écosystèmes, agrosystèmes et tourisme rural), et l’écologie urbaine (jardins écologiques, espaces verts écologiques, réserves naturelles urbaines…). Des paysages et des espèces peuvent être observés, tels que des lions ou des éléphants en Tanzanie par exemple. L’objectif est de découvrir tout en respectant les écosystèmes, voire en contribuant à les restaurer. Par ailleurs, ce type de tourisme cherche à diminuer son empreinte écologique. L’écotourisme est l’un des secteurs qui connaît le plus fort taux de popularité dans le monde, à l’inverse du tourisme de masse qui dégrade les milieux naturels. L’écotourisme a souvent été lié principalement à un tourisme de découverte ou d’aventure, très orienté vers les pays tropicaux les plus riches en biodiversité. La tendance est aujourd’hui au tourisme de proximité, s’appuyant sur les ressources naturelles proches (les réserves naturelles, les forêts…). Les Etats-Unis sont réputés pour constituer le principal réservoir d’écotouristes (plus de 5 millions de personnes chaque année). La majorité des autres écotouristes provient d’Europe et de l’élite de certains pays du Sud. L’écotourisme n’est pas réservé qu’aux pays en développement. Ce tourisme s’adapte aussi bien aux pays développés comme la France, le reste de l’Europe ou l’Australie par exemple. Vous trouverez plusieurs types d’éco-hébergements :
• Éco-auberges de jeunesse
• Écocamping : type de camping où l’engagement peut être certifié par un écolabel
• Écogîtes ou écolodges ou safari lodge (type de gîte rural)
• Écohôtels
• Éco-village de vacances : type de village de vacances.

Où partir pour faire de l’écotourisme ?

L’écotourisme est praticable partout dans le monde, voici quelques exemples de pays et de voyages pratiquant ce type de tourisme :
• Le Costa Rica séduit par son écosystème riche et varié. Les réserves et les parcs nationaux représentent plus d’un quart de son territoire. Plus de 200 volcans, des plages désertes et une sublime faune locale la composent. Du point de vue développement durable, le Costa Rica est performant avec énormément de zoos, plus de 12 000 espèces de plantes, 850 espèces d’oiseaux et 160 espèces de mammifères en liberté.
• La France développe également l’écotourisme. On y trouve de nombreux parcs nationaux comme le Parc National des Ecrins ou du Mercantour comptant de nombreux mammifères comme les chamois, les bouquetins, les ours, les loups et les lynx. Le tourisme durable est une priorité pour la France avec par exemple des gites et des activités en pleine nature respectueux de l’environnement.
• Le Canada est reconnu pour ses innombrables montagnes, lacs et rivières. La faune canadienne est composée d’animaux sauvages tels que cerfs, caribous, loups, ours, etc. Les activités respectueuses de la nature y sont nombreuses : randonnées, observations d’oiseaux, raftings, photographie animalière, etc.
• La Tanzanie ou le Kenya accordent énormément d’importance à l’écotourisme afin de préserver ses paysages et sa faune sauvage. Au cœur de parc nationaux, les écolodges sont conçus afin d’avoir un impact minimal sur l’écosystème tout en impliquant les tribus locales (Masai, Samburu, Kikuyu).
• Le Brésil compte plus de 50 réserves écologiques et 7 sites naturels classés par l’UNESCO. L’écotourisme est praticable voire indispensable en Amazonie, dans la Forêt Atlantique et le Pantanal. De nombreuses options d’hébergement y sont proposées : gites dans la jungle, fermes écolos, chalets, tentes, etc.

Le tourisme équitable

Le tourisme équitable est une forme de tourisme qui correspond à un ensemble d’activités de services se rapprochant du commerce équitable. Les critères principaux de cette forme de tourisme sont la participation des communautés d’accueils, le partage équitable des profits et le respect des communautés locales et de l’environnement. En d’autres termes, cette forme de tourisme permet au visiteur de séjourner au milieu des habitants locaux en sachant que la totalité ou une bonne partie de l’argent dépensé pour le voyage servira à la rémunération des populations locales. Par exemple, L’ATES propose plusieurs destinations solidaires et notamment le Maroc avec la Vallée Amizmiz au sein d’une famille berbère ou encore à Aït Ayoub en immersion dans un village.

Le tourisme solidaire

Proche du tourisme équitable, le tourisme solidaire met en avant les rencontres et les échanges entre locaux et voyageurs. Il soutient le développement local et encourage à la protection des ressources naturelles du pays d’accueil. Particulièrement développé dans les pays du sud, le tourisme solidaire encourage les petits groupes pour favoriser l’échange pendant le voyage. Les habitants peuvent prendre le temps de créer des vrais liens encourageant l’interculturalité avec les personnes qu’elles accueillent. Les locaux sont les principaux interlocuteurs des voyageurs qui sont accueillis, nourris et logés chez l’habitant. Le voyageur est ainsi sensibilisé aux traditions, aux coutumes, et à l’environnement des communautés. Les voyageurs participent à une économie sociale et solidaire. Ce mode de tourisme permet d’améliorer les conditions de vie, la création d’emplois pour la population (cuisiniers, guides, chauffeurs, coordinateurs locaux, etc..). Cette création d’emploi entraîne une rémunération plus juste et un salaire souvent au-dessus de la moyenne nationale du pays. Ainsi, en plus de participer à la protection des populations locales et de leur environnement, le tourisme solidaire engendre de nombreuses retombées sociales, économiques et environnementales positives. Par exemple, Double Sens propose des voyages solidaires en Colombie à la rencontre des Arhuaco, des Wayuu et des Costenos pendant 14 jours. Ou encore, au Vietnam dans la Baie d’Halong pendant 16 jours.

Nombreuses sont les associations ou agences de voyages qui proposent des voyages et excursions durables. Que vous soyez attiré par l’écotourisme, le tourisme équitable ou le tourisme solidaire, voici quelques sites d’agences qui peuvent vous proposer ce type d’excursion : Double Sens, Croq’Nature, L’arbre à voyages et Arvel Voyage. Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’ATES (l’Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire) et de l’ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) des voyages d’écotourisme, de tourisme solidaire et de tourisme équitable avec leurs nombreuses agences de voyages partenaires et labellisées.

Collaboriamo con i più grandi assicuratori del mondo

AIG
V. VV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance