Mondassur, votre expert
assurances voyages et assurances expatriés

+33 (0)1 80 87 57 80
 
Logo Mondassur

Avec la réforme fiscale française, il peut être intéressant pour vous de concrétiser votre désir d’expatriation et de bénéficier de l’année blanche pour partir à l’étranger. Quelques précisions sur l’intérêt de s’expatrier en 2019.

Profiter d’une économie d’impôt

À la suite de la décision de mettre en place l’impôt prélevé à la source au 1er Janvier 2019, les contribuables ne seront pas imposés en France sur leurs revenus de 2018. Il a été décidé d’effacer l’impôt sur l’année 2018 pour éviter que les contribuables aient à payer deux fois leur impôt en 2019. Cette année blanche ne fera pas bénéficier d’une économie d’impôt aux résidents français mais elle sera ressentie par les nouveaux expatriés.

 

La Caisse des Français à l’Etranger (CFE) propose une couverture minimale moyennant cotisations volontaires à tous les Français vivant à l’étranger et aux personnes qui ont travaillé un certain temps en France.

Cette couverture vous couvre selon les plafonds et taux de remboursements de la sécurité sociale en France souvent à 70% de vos soins avec des plafonds par acte selon la négociation faite entre les praticiens médicaux et la sécurité sociale. Ainsi le tarif négocié d’un médecin généraliste est de 25 euros, la CFE vous remboursera 70% de 25 euros moins le ticket modérateur de 1 euro, soit 16,50 de remboursement pour vous pour une dépense de 25 euros. Si vous devez régler un généraliste à 50 euros, 100 euros, 150 ou plus selon les tarifs de votre pays d’expatriation, la CFE gardera toujours le plafond de 25 euros. Pour une consultation à 150 euros, vous serez remboursé 16,50 euros.

Compte tenu de ce mécanisme, il est indispensable de prendre une assurance complémentaire à la CFE dans de très nombreux pays où le coût médical est supérieur à celui de la France.

Il existe de nombreuses assurances internationales complémentaires à la CFE dont GoldExpat CFE qui est notre contrat d'assurance expatriés s’appliquant avec les mêmes garanties que GoldExpat 1er euro et qui vient en complément des remboursements de la CFE.

GoldExpat CFE ne figure pas dans la liste des assurances partenaires de la CFE sachant que nous n’avons pas conclu d’accords commerciaux avec la CFE.

La CFE ne propose pas de liste exhaustive des assureurs courtiers proposant des assurances complémentaires à la CFE et les choisit sur des critères confidentiels non communiqués publiquement.

Assurance internationale ou en complément CFE

Le choix entre une assurance internationale au 1er euro et une assurance complémentaire CFE est un choix personnel qui dépend de différents critères parmi lesquels :

-        - Le choix du paiement des cotisations

-       -  La durée d’expatriation

-        - La composition familiale

-        - L’âge des personnes à assurer

-        - La situation professionnelle à l’étranger des membres à assurer

 

Mondassur peut vous conseiller sur la meilleure solution d’assurance expatriés et le choix entre une complémentaire CFE et une assurance au 1er euro.

Nous vous détaillerons volontiers le fonctionnement de la CFE et de l’assurance pour expatriés choisie.

Vous partez à l’étranger ? Certains voyageurs ou expatriés choisissent de s’auto-assurer afin de ne pas payer le coût d’une assurance internationale pour les voyageurs et expats. Mais est-ce une décision raisonnable ?

 assurer-etranger.png

Payer soi-même les soins médicaux ?  

Certes, l’auto-assurance paraît une bonne solution à première vue pour le voyageur et permet, lors des réservations, de faire des économies. Or, même si s’auto-assurer peut sembler une bonne idée, il faut prendre en compte les problèmes médicaux qui peuvent survenir en urgence et qui deviennent très rapidement coûteux. Des opérations médicales d’urgence peuvent être nécessaires lors de votre séjour à l’étranger. Une extraction des dents de sagesse (moyenne: 600 euros) par exemple ou une opération de l'appendicite (moyenne: 6200 euros).

L’idée reçue sur le coût du traitement médical dans les pays émergents est que les frais médicaux ne sont pas coûteux. En réalité, il y a le phénomène de l’inflation du coût médical dans les pays émergents, surtout en Asie. L’augmentation du coût médical tourne entre 10 et 15% par an. Il s'explique par la sophistication des moyens de traitement, le développement de la haute technologie médicale qui demande beaucoup d’investissements. Nous avons ainsi rencontré dans des pays émergents les coûts suivants: le traitement d'une fracture du plateau tibial avec 3 jours d’hospitalisation vous coûteront près de 10.000 euros. 2 jours d’hospitalisation pour le traitement d'une gastroentérite coûteront au moins plus de 900 euros. Ce sont des sommes colossales à prendre en charge soi-même.

Les problémes de l'auto-assurance 

Ensuite, certains pays exotiques manquent de technologie et de médecins pour diagnostiquer les maladies. C’est le cas de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les hôpitaux proposent uniquement le traitement de base. Pour le diagnostic et un traitement plus avancé, il faut se déplacer en Australie. Le coût d'un rapatriement sanitaire vers l’Australie représente un coût variant de 15000 euros à 50000 euros. Et il faut compter en plus le retour. Avec une assurance internationale Mondassur de qualité, vous serez couvert à 100% des frais réels en cas d’hospitalisation et de rapatriement.

Dans certains pays, le coût médical pour une simple consultation n'est pas très élevé mais les cas d'urgence d'hospitalisation peuvent l'être. À noter que vous devez bien maîtriser la langue du pays car il est fort probable que les médecins ne parlent pas français. Si, par contre, votre mandarin médical est loin d’être parfait, il est mieux de vous adresser à une clinique privée pour obtenir la consultation d’un médecin plus spécialisé. Ces consultations peuvent vous coûter une fortune. Il est préférable de souscrire une assurance internationale voyage ou expat pour être protégé de tous les risques.

En bref, une assurance internationale vous permet de profiter de votre séjour à l'étranger l’esprit tranquille. Facilitez votre choix d’assurance voyage ou expat avec nos conseils et devis gratuits immédiats en ligne.

Comparez nos offres d'assurances voyage et d'assurances pour expatriés pour des séjours à l'étranger et souscrivez en ligne à l'offre d'assurance voyage la plus adaptée à votre situation ! 

Ces deux mégalopoles Asiatiques attirent chaque année plus d’expatriés. Mais l’une serait-elle mieux que l’autre ? Tout dépend de ce que vous recherchez et de votre situation.  

 singapour_hong_kong.jpg

Hong Kong, ville mondiale

Hong Kong, signifiant « port aux parfums », comptabilise au total 7 millions d’habitants. Sur ce nombre, il y a plus de 25 000 expatriés français !

Hong Kong étant la 3éme plus grande place financière au monde, les expatriés viennent en partie pour faire progresser leur carrière. De plus les sociétés étrangères basées à Hong Kong contribuent à 34% du PIB. C’est pour cela que l’on y retrouve beaucoup de jeunes commerciaux célibataires, voulant profiter du côté dynamique de la ville. Cependant avec un rythme de travail pouvant aller jusqu’à 90 heures par semaine, il faut trouver le temps de profiter de la ville.

Singapour, cité-État

Constitué d’une île principale et de 64 petites îles, cette cité-Etat d’Asie se compose de plus de 5 millions d’habitants. On peut voir que 40% d’habitants sont des expatriés venant du monde entier. Singapour regroupe donc un grand nombre de cultures et nationalités.

Une très bonne qualité de l’air, une propreté exemplaire de la ville et un système éducatif qui favorise le bilinguisme anglais-mandarin font de Singapour un lieu où il fait bon vivre. Ses nombreux parcs et étangs rendent Singapour plus agréable à vivre.

Ceux qui veulent s’expatrier avec leurs familles choisiront donc plus Singapour.

Comme dit dans un de nos précédents articles, il peut faire très beau lors de votre séjour à Singapour comme pleuvoir beaucoup ! Il faut donc aimer la pluie et les temps changeant.

Coût de vie et santé

Singapour et Hong Kong sont les deux villes les plus chères du monde. Le niveau de vie est très élevé donc la vie coûte cher mais le salaire va avec. Pour vous faire une idée du prix de base et comparer les deux :

hong kong singapour expat

Côté santé, les systèmes sont similaires. La qualité des soins est excellente, mais mauvaise nouvelle : le système ne prend pas en charge les besoins des expatriés. De plus le coût des traitements est très élevé… Une bonne assurance santé internationale est donc nécessaire pour vivre là-bas en tant qu’expatriés. Tout d’abord pour éviter les factures élevées et aussi pour assurer un accès aux traitements rapidement.

Pour conclure : tout dépend de ce que vous recherchez comme type d’expérience. Certains préféreront le rythme effréné de Hong Kong, d’autres choisiront la beauté de Singapour.

 

Vous souhaitez vous expatrier dans l’une de ces deux villes ? Prenez votre assurance expat pour Singapour ou votre assurance Hong Kong dès maintenant ! 

 

 

Ce week-end vous allez sans doute peindre des œufs et manger du chocolat… Mais pour Pâques que font les autres pays ? Il est temps de découvrir les coutumes à travers le monde !

 

À part les chocolats, qu’est-ce qu’on mange à Pâques?

En Italie on dégustera une bonne brioche appelée « Colomba » alors qu’en Espagne et au Portugal on mangera une « Mona », sorte de gâteaux sur lequel certains aiment mettre des œufs avant la cuisson.

L’agneau rôti est souvent le plat choisi pour Pâques, mais en Angleterre on lui préférera le jambon, symbole de chance pour les Anglais.


En Russie, c’est un repas complet de fête : agneau au beurre, Kulich (gâteau au safran et rhum) et Paskha (à base de fromage blanc) sont de la partie.

Et en Grèce, les tables seront ornées de « Tsoureki », une belle brioche tressée et souvent garni d’œufs durs dont la coquille est peinte de rouge.

Comment fête-on Pâques dans le monde ?

En Grèce, pendant le repas, chacun va tenter de casser l’œuf peint en rouge de son voisin avec 3 doigts.

En Finlande et Suède, les habitants mélangent Pâques et Halloween, puisque les enfants vont sonner de maisons en maisons pour recevoir des bonbons et chocolats, déguisés en « Virpominen » (sorcières de Pâques).

Du côté de la Pologne, il y a le « Smigus Dyngus » (le lundi mouillé). L’eau étant symbole de vie, on s’arrose entre amis et famille pour se purifier.

Aux États-Unis, c’est le fameux Easter Bunny, le lapin de Pâques qui va apporter les chocolats aux enfants (et aux adultes…). Le lundi, une grande chasse aux œufs est organisée à la maison blanche, la « White House Easter Egg Roll ».

L’Australie se sert de Pâques pour sensibiliser

Et en Australie, ce n’est ni les cloches, ni les poules, ni les lapins qui apportent les œufs en chocolat mais les Bilbis ! Un petit marsupial présent sur une grande partie du pays. Malheureusement en voie de disparition, les australiens ont voulu sensibiliser le monde à ce sujet en changeant le traditionnel lapin. Une partie des profits des ventes est versé à des programmes de protection des Bilbis.

 

Vous prévoyez de partir à Pâques ? N’attendez plus et organisez votre départ avec Mondassur !

Nos coordonnées

Nous joindre



+33 (0)1 80 87 57 80
  WhatsApp : +33 7 66 54 12 12
Skype : Mondassur


Mondassur
19, rue des Longs Prés
92100 Boulogne - FRANCE


Nos horaires d'ouverture sont de 9h00 à 18h00, heure française, du lundi au vendredi pour contacter nos conseillers. Nos plateformes médicales pour les assurés sont joignables 24h/24 et 365 jours par an.

Vous avez des questions sur votre contrat d'assurance, pour souscrire une assurance voyage, pour obtenir un devis d'assurance expatrié ? Vous pouvez nous envoyer un email et nous répondons sous 24h00 jours ouvrés.

Nous sommes à votre écoute.