Quantcast

Comment bien préparer son expatriation

S’expatrier est une expérience unique et enrichissante qui peut apporter beaucoup sur le plan humain. Vous aurez l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir un nouveau cadre de vie, de booster votre carrière… Néanmoins, s’expatrier ne s’improvise pas. Il vous faut préparer avec minutie votre expatriation. Voici les principaux éléments à prendre en compte.

idee-week-end-etranger-famille

Renseignez-vous sur la culture du pays d’accueil

Avant le départ, on pense souvent à l’apprentissage de la langue du nouveau pays. Mais réussir votre expatriation requiert également de connaître la culture du pays d’expatriation. De nombreuses études montrent que la sous-évaluation des différences culturelles est l’une des principales causes d’échec de l’expatriation. Préparer votre expatriation vous permettra de réduire les incompréhensions au travail et dans votre vie privée.

Le déménagement, une étape clé d’une expatriation réussie

Que vous partiez pour une courte ou longue durée, il y a plusieurs démarches à suivre pour un déménagement réussi. Tout d’abord, il est préférable de faire appel à une entreprise de déménagement qualifiée lors d’un déménagement à l’étranger. Vous pouvez aussi utiliser les services plus économiques mais aussi plus fastidieux d’envoi de containers. Renseignez-vous directement auprès d’une société de transport.

Emmener son animal de compagnie à l’étranger

Vous avez un animal de compagnie et souhaitez le prendre avec vous lors de votre expatriation. Il faudra s’y prendre des mois à l’avance. Vous devrez renseigner les vaccins obligatoires, les conditions de transport de l’animal ainsi que les documents de voyage nécessaires. En Europe, l’animal de compagnie doit posséder un passeport européen depuis le 3 juillet 2004 selon le Règlement (CE) 998/2003 du Parlement européen. Depuis le 1er Janvier 2009, le passeport est devenu le seul document officiel attestant de la vaccination antirabique. Pour les pays hors Europe, vous devez prendre contact avec les services diplomatiques ou consulaire du pays de destination. Vous pourrez ainsi obtenir les conditions sanitaires d’entrée des animaux de compagnie.

Permis de conduire international ou local ?

Autre point important, le permis de conduire. Il faut vérifier si, selon les lois locales du futur pays d’accueil, vous pouvez continuer à l’utiliser ou bien si vous devez l’échanger pour un permis local. Dans certains cas, le pays demande aux conducteurs de repasser complètement le permis de conduire. Pour votre véhicule, si vous le gardez et si vous ne conservez pas d’adresse dans votre pays, il vous faudra modifier votre carte grise et choisir un cotitulaire dont l’adresse sera reliée à la voiture.

Informer votre banquier et résilier vos abonnements

Contacter votre banquier pour lui faire part de votre statut d’expatrié. Vous resterez en règle et connaîtrez les formalités liées au déménagement.
Quelques jours avant le départ, il vous faudra anticiper les abonnements à résilier et ceux à contracter dans le pays d’accueil (eau, gaz, électricité, internet et téléphone). Enfin, pour ce qui est du suivi du courrier, la réexpédition définitive internationale permet de renvoyer tout le courrier à la nouvelle adresse d’habitation, pour une période allant jusqu’à un an.

Anticiper l’inscription des enfants à l’école

Pour ce qui est de la scolarité des enfants expatriés, plusieurs options s’offrent à vous :

  • une école 100% locale pour une immersion totale dans la culture,
  • une école bilingue votre langue- la langue locale,
  • l’école à distance…

Dans tous les cas, vous devez disposer de tous les documents utiles (bulletins) pour l’inscription des enfants.

Pensez aussi à vos proches pour bien préparer votre expatriation

En tant qu’expat, vous partez peut-être en famille à l’étranger. Le conjoint accompagnateur de l’expatrié et les enfants d’expatriés sont souvent oubliés dans cette préparation. Les recherches sur la vie d’expat montrent bien que la non prise en compte du conjoint suiveur de l’expatrié et notamment la femme d’expat est une autre cause majeure d’échec dans l’expatriation. Les enfants aussi sont souvent oubliés avant de partir à l’étranger. On pense souvent à l’école bilingue mais on oublie de préparer ses enfants aux changements et notamment à l’éloignement de leurs amis. Cela est souvent une source de conflit notamment lorsque vous vous expatriez avec des adolescents.

Construisez votre réseau d’expatriés sur place

Vous vous sentez prêt à plier bagage et vous lancer dans l’aventure d’expat ? N’oubliez pas de contacter des groupes d’accueil d’expatriés dès votre arrivée pour connaître les bons plans de la ville et avoir des repères. Par contre, dès que vous en avez l’opportunité, intéressez-vous aux locaux! Essayez de sortir du groupe de personnes de votre nationalité pour vivre pleinement l’aventure et pouvoir profiter des bons conseils des locaux pour vous intégrer au mieux !

Assurance expatrié et sécurité lors de son expatriation

Vous êtes expatrié pour quelques mois ou quelques années ? Dans tous les cas, nul est à l’abri d’un imprévu, d’un accident ou d’une hospitalisation et cela peut vous coûter très cher. Souscrire une assurance expatriée santé internationale vous permettra de partir sereinement et de profiter pleinement de votre nouvel environnement. Mondassur vous propose l’assurance GoldExpat. Cette dernière peut être souscrite par toute personne vivant hors de son pays de nationalité, s’expatriant à l’étranger et hors de son pays d’origine, peu importe la durée. Que vous soyez travailleur indépendant, artiste, cadre en entreprise, artisan… vous pouvez bénéficier d’une assurance expatrié du type GoldExpat.

Préparer son retour après une expatriation

On a souvent tendance à envisager l’expatriation du point de départ mais préparer son retour est tout aussi important et ne peut se faire à la dernière minute. Rentrer dans son pays d’origine occasionne de multiples démarches. Le statut d’expatrié ne dure qu’un temps et la réintégration professionnelle dans l’entreprise n’est pas à négliger. Pour bien préparer son retour d’expatriation, il faut le cultiver régulièrement en conservant les contacts avec l’entreprise, s’informer fréquemment des éventuelles départs ou arrivées dans la société… En ce qui concerne le travail, le retour se prépare dès le départ. Il faudra donc en parler avec l’employeur au moment de la préparation du contrat d’expatriation, également de se tenir informer de possibles opportunités susceptibles de vous correspondre.

Réapprendre à vivre dans son pays d’origine

Enfin, réapprendre à vivre dans votre pays d’origine est tout aussi important, il faudra se préparer intérieurement au retour au pays, se préparer à vivre « une nouvelle expatriation ». Le sentiment de se sentir étranger dans son propre pays après avoir connu un nouveau mode de vie est fréquent. Se réadapter et renouer un lien social est donc essentiel.
N’oubliez pas d’effectuer vos premières démarches administratives au moins six mois à l’avance (signaler le changement d’adresse, récupérer les bulletins de salaire, le transfert du courrier, inscrire les enfants à l’école…).

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance