Visas et Santé au Vietnam

Que vous ayez décidé de partir au Vietnam pour des raisons professionnelles, personnelles, pour un stage, des études ou des vacances, pensez à bien souscrire une assurance voyage ou une assurance santé expatrié pour vous et votre famille. Vous éviterez ainsi les risques financiers, sanitaires, et juridiques qui surviendraient de manière inattendue. Dans votre choix d’assurance internationale, soyez attentifs aux garanties rapatriement, frais d’hospitalisation, responsabilité civile et autres frais médicaux d’urgence.

assurance-vietnam

Régime politique : République socialiste
Capitale : Hanoi
Superficie : 331 210 km²
Population : 95.54 millions
Langues parlées : Vietnamien
Monnaie : Dong

Visas Vietnam

Depuis le 1er juillet 2018, les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour n’excédant pas 15 jours (jours d’entrée et de sortie inclus) avec preuve de sortie du pays à l’appuie (billet retour avion).

Pour un séjour de plus de 15 jours

En revanche pour les séjours supérieurs à 15 jours ou pour un séjour à multiples entrés, le E-visa Tourisme est obligatoire. Il s’agit d’un visa électronique valable 30 jours pour 25$, la demande se fait sur le site du Ministère des Affaires Etrangères du Vietnam. Possibilité de prolongé le visa sur place

Pour vous expatrier au Vietnam il vous faut obligatoirement un visa ou un titre de séjour valide

Depuis le 1er janvier 2015, il existe plus de 20 types de visa pour voyager ou vivre au Vietnam. La durée peut varier de 3 à 5 ans en fonction de la situation.
Pour effectuer une demande de titre de séjour vous pouvez faire les démarches auprès des bureaux d’immigration ou via des intermédiaires tels que les agences de voyages ou les cabinets d’avocats.

Attention si vous voulez vous expatrier au Vietnam pour le travail, vous devrez obtenir un permis de travail avant d’arriver sur le territoire vietnamien et avant l’obtention du visa de travail.

Les différents types de visa pour l’expatriation

  • Visa de travail : LD, DN : Pour obtenir le visa de travail, il faut au préalable disposer un contrat de travail. Ce visa permet aux salariés étrangers de séjourner au Vietnam pour une durée de 2 ans (maximum).
    DT : concerne les investisseurs et avocats étrangers pour une durée de 5 ans.
  • Visa pour les étudiants : Visa DH: Il est valable 1 an.
  • Carte de résident : Pour bénéficier du titre de séjour il faut soit avoir sa propre entreprise au Vietnam, soit avoir un contrat de travail, ou encore un proche qui bénéficie déjà de la carte de résident. Ce titre de séjour est valable 5 ans et peut servir de carte d’identité (en complément du passeport).
  • Visa TT pour la famille proche des salariés, investisseurs et avocats au Vietnam : Concerne les conjoints et enfants de moins de 18 ans qui sont à la charge des étrangères titulaire du visa LD ou DT.
  • Visa pour les étrangers qui souhaitent partir à la retraite : Il n’existe pas de visa officiel pour les personnes qui souhaiteraient vivre au Vietnam sans un contrat de travail, un investissement des biens immobiliers ou sans avoir de lien familial avec une personne qui vit au Vietnam.
  • L’exemption de Visa ou miễn thị thực : concerne les descendants de vietnamiens ou les personnes marié(e)s à un(e) vietnamien(ne). Le visa d’exemption a une validité de 5 ans.

Ambassade de France à Hanoi
57 Tran Hung Dao – Hanoï
Tél: 84 944 57 00
Fax : 84 944 57 17

Ambassade du Vietnam à Paris
61 Rue de Miromesnil – 75008 Paris
Tél: 01.44.14.64.00/consulat 01.44.14.64.26
Fax : 01.45.24.39.48 /consulat 01.44.14.64.24
Courriel : info@ambassade-vietnam.fr

Vaccins et Sécurité au Vietnam

Vaccination

  • Vaccins et certificats obligatoires : Aucun vaccins obligatoires n’est requis. La fièvre jaune est absent. Procurez le certificat international de vaccination pour les visiteurs provenant des zones endémiques.
  • Vaccins et certificats recommandés : L’Institut Pasteur préconise de mettre à jour votre vaccin contre l’hépatite A. Pour les séjours prolongés, les vaccins contre l’hépatite B, l’encéphalite japonaise, la rage et la typhoïde sont également recommandés.
    Demandez conseil à votre médecin qui vous dirigera vers les soins les plus adaptés à votre situation. En effet, les vaccinations diffèrent suivant votre lieu de séjour et sa durée.
    Ces vaccinations peuvent demander plusieurs injections espacées dans le temps, pensez-y en avance.
  • Maladies locales : Il y a un risque de malaria dans tout le pays sauf dans les régions du delta du fleuve rouge, dans la plaine côtière centrale du pays et sur l’île de Phuc Quoc. Évitez le contact avec les animaux errants en zone rurales ou en villes. Bien faire attention aux conditions d’hygiènes des aliments et des boissons consommés. Les risques de maladies sexuellement transmissibles sont fréquentes, partout dans le pays : les hépatites, la syphilis, le sida.

Risques sanitaires au Vietnam

VIH

Le Sida est une maladie présente au Vietnam. Il est donc très important de se protéger, d’être prudent et d’éviter toute situation à risques.

La dengue

Maladie transmise par les moustiques infectés, la dengue s’apparente à une grosse grippe. Aucune médecine préventive n’existe pour le moment, il est donc recommandé d’éviter les moustiques et de se soigner au Paracétamol en première nécessité. L’aspirine est à bannir totalement afin de ne pas aggraver la situation.

L’encéphalite japonaise

Transmise par les moustiques, cette maladie n’est en vigueur que dans les pays d’Asie du sud-est. Si les contaminations sont rares, celles-ci peuvent avoir des conséquences très graves puisque l’encéphalite est une maladie qui touche le système nerveux. En cas de gros séjour en milieu rural, il est fortement conseillé de se faire vacciner au préalable.

Les grippes

Chaque année, le Vietnam recense plusieurs cas de grippe H1N1 et de grippe aviaire. Selon les cas, la maladie peut s’avérer très grave voire mortelle. Afin d’éviter tout danger, pensez à éviter les volailles en cage dans les villes et à vous laver les mains le plus souvent possible. En cas de doute de transmission : consulter immédiatement un médecin !

Le syndrome pied-mains-bouche

Maladie infantile faisant chaque année plusieurs milliers de malades au Vietnam, le syndrome pied-mains-bouche s’attaque surtout aux enfants de moins de 10 ans. Si vous remarquez des fièvres, éruptions cutanées et muqueuses chez vos enfants, consultez un médecin.

Le Paludisme

Les cas de paludisme sont fréquents au Vietnam et il est recommandé de s’adresser à son médecin avant de partir pour envisager un traitement sur la durée du séjour. Il faudra souvent continuer ce traitement plusieurs semaines après la fin du voyage. En cas de fortes fièvres lors de votre séjour, consultez immédiatement un médecin.

Sécurité

Il existe des risques liés à l’environnement au Vietnam, notamment lors de la saison des pluies (de mai à septembre). Celle-ci provoque régulièrement des inondations qui conduisent parfois à des glissements de terrain. Le risque d’inondation est particulièrement élevé en été, dans le bassin du fleuve rouge au Nord (de Hanoï à Nam Dinh) et dans le détroit du Mékong (au Sud).

Les risques liés aux routes sont également particulièrement élevés pour les étrangers. Les infrastructures routières sont en mauvais état et le code de la route est très différent de celui français. La densité de scooters sur les routes demande également un certain temps d’adaptation, que vous soyez piéton ou conducteur.

Le Vietnam est globalement un pays sécurisé, avec un taux de violence très faible. Malgré cela, la petite délinquance se développe dans les villes touristiques (Hanoï, Ho Chi Minh-Ville). On observe donc une augmentation du nombre de vols à l’arraché dans les villes, souvent par des personnes véhiculées. Faites également attention lorsque vous retirez de l’argent à un distributeur, les vols y sont de plus en plus fréquents.

Assurance santé au Vietnam

Cotiser à l’assurance maladie au Vietnam

L’adhésion est gratuite pour les enfants jusqu’à 6 ans.
Pour le reste de la population, la cotisation s’élève à 4,5 % de la rémunération. Généralement pris en charge par l’employeur à hauteur de 3 % et par l’employé à hauteur de 1,5 %.
Si vous êtes expatrié employé au Vietnam vous devez également contribuer à l’assurance maladie obligatoire. Mais celle-ci ne couvre qu’un quart de vos frais médicaux. Il est donc recommandé de souscrire également une assurance santé Vietnam complémentaire afin de bien couvrir votre famille à l’étranger.

Pourquoi prendre une assurance santé internationale lorsqu’on voyage ou qu’on réside au Vietnam ?

Tout simplement parce que les dépenses de santé atteignent rapidement des sommes très élevées à l’étranger. D’autre part, l’assurance santé est obligatoire au Vietnam pour pouvoir être pris en charge dans un établissement public ou privé. Par ailleurs, la garantie rapatriement est un critère essentiel. En effet, en cas d’accident grave il faut parfois procéder à un rapatriement médicalisé vers le centre médical le plus proche ou vers le pays de résidence. Suivant l’endroit où vous vous trouvez au moment de l’accident, et en fonction du pronostic médical, il peut être nécessaire d’affréter un hélicoptère ou un avion médicalisé.

Mondassur vous accompagne dans votre choix d’assurance santé internationale en vous aidant à comparer les différentes offres du marché. Suivant votre profil, nous pourrons vous proposer différentes formules d’assurance voyage, d’assurance étudiant internationale et d’assurance expatriés.

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

VYV