Quantcast

Vivir en Tailandia y expatriación

Tailandia es un país maravilloso y exótico, lleno de secretos y tradiciones por descubrir. La «tierra de las sonrisas» es bien conocida por su sol brillante, hermosas playas y templos mágicos. No es de extrañar que hoy en día, Tailandia alberga a casi 7 millones de expatriados de todo el mundo. Ante las dificultades económicas en Europa y para probar la aventura humana, muchos jóvenes graduados intentanemigrar a Asia,especialmente a Tailandia. En cuanto a los franceses, más de 25.000 viven en Tailandia. La comunidad francesa ha seguido creciendo en los últimos 10 años. El brote de coronavirus ha ralentizado un poco las expatriaciones a Tailandia debido a las dificultades económicas, las medidas de cuarentena y los certificados obligatorios requeridos para regresar al país. A largo plazo, sin embargo, el desarrollo de Asia sigue animando a la gente a emigrar a Tailandia. ¿Quién no quiere ir a trabajar al sol? ¿Disfruta de una mejor calidad de vida?

sante-expatries

Faut-il une assurance expatrié en Thaïlande ?

Avant de partir, sachez que la Thaïlande ayant un climat très humide, les moustiques y font légions. Ces derniers peuvent vous transmettre des maladies graves comme l’encéphalite japonaise, la dengue ou le palu. Nous vous recommandons de vérifier, avant votre départ, et auprès de votre médecin que vous êtes bien en règle avec vos vaccins.

La Thaïlande bénéficie d’un système de santé performant et de qualité, et si vous vous rendez dans les hôpitaux privés, vous aurez même l’occasion d’avoir des médecins parlant l’anglais. Cependant, les cliniques privées pratiquent des prix pouvant être dix fois supérieurs à ceux pratiqués par les hôpitaux publics.

En tant qu’expatrié, vous ne serez plus couvert par le système de santé et de prévoyance de votre pays d’origine. Si vous n’êtes pas travailleur détaché, vous dépendrez au mieux du régime de sécurité sociale thaïe. Son fonctionnement est assez complexe et les taux de remboursement peuvent être très variables en fonction des soins ayant été engagés. En outre, si vous voulez être remboursé pour vos frais d’hospitalisation, il vous faudra passer par un établissement public où les soins dispensés ne sont pas toujours homogènes et où les délais d’attente sont longs. Afin d’être protégé en toute sérénité, il est donc primordial de souscrire une bonne assurance expatrié en Thaïlande. Une assurance privée vous permet de consulter dans le secteur public comme le secteur privé. Si vous êtes étranger et que vous demandez à voir un médecin parlant anglais, les prix de consultations et d’hospitalisation peuvent vite grimper, ce qui explique le coût élevé des dépenses médicaux.

Les assurances expatriés proposées par Mondassur répondent aux nombreux critères de la couverture médicale minimale. Les expatriés ont la garantie d’être bien couvert dans le monde entier et en Thaïlande. Mondassur vous propose d’étudier avec vous gratuitement votre couverture médicale actuelle et les différentes assurances santé pour la Thaïlande selon votre budget et vos besoins.

Travailler en Thaïlande

Si vous souhaitez vous expatrier et travailler en Thaïlande, vous devez savoir que certains emplois ne sont pas autorisés aux étrangers. Le décret en question, adopté en 1979 pour protéger le marché du travail au profit des locaux, interdit 39 métiers aux étrangers, parmi lesquels on trouve par exemple : chauffeur de taxi, vendeur de rue, coiffeur, ou même guide touristique. Vous pouvez retrouver la liste complète des emplois interdits aux étrangers sur internet. Si vous avez toutefois obtenu la nationalité thaïlandaise, vous pourrez prétendre à ces métiers et être traité sur un même pied d’égalité qu’un autre citoyen thaïe.

Si vous souhaitez travailler en Thaïlande, il vous faudra obligatoirement un permis de travail, sans lequel toute activité professionnelle est illégale. Certains emplois sont particulièrement prisés par les étrangers. Si vous ne partez pas dans le cadre d’une mission professionnelle, en tant que travailleur détaché, vous pouvez partir en tant qu’enseignant d’anglais ou de français, par exemple. Il s’agit du moyen de gagner de l’argent le plus simple, sur place. En fonction de votre expérience, de vos qualifications et du lieu où vous exercez, vous pourrez toucher une rémunération mensuelle allant de 30 000 THB à 100 000 THB (de 800 à 2700€).
Vous pouvez également vous tourner vers le secteur du tourisme qui est en essor permanent et apporte un revenu financier important au pays. Beaucoup d’hôtels de la capitale recherche des étrangers avec de l’expérience aux postes de direction. Cela peut être votre chance de prendre un nouveau départ.
De manière assez générale, la Thaïlande est la deuxième puissance économique de l’ASEAN, et de nombreuses entreprises étrangères ont choisi d’y investir et d’y ouvrir des filiales ou de s’y installer tout court.
Quoiqu’il en soit, si vous recherchez un emploi en Thaïlande, le mieux est aussi de commencer par Internet sur des sites locaux ou sur les pages des grandes entreprises dans la section recrutement. Et vous pouvez aussi guetter les emplois annoncés dans les journaux !
N’hésitez pas à consulter les blogs, les forums et les groupes sur Facebook d’expatriés pour trouver les meilleurs bons plans.

En tant qu’expatrié, vous bénéficiez d’un salaire minimum légal de 50 000THB mensuel, soit à peu près l’équivalent du SMIC français.

La culture thaïlandaise

La richesse culturelle du pays se traduit par le mélange de traditions, de coutumes religieuses et de la monarchie, donnant lieu à de splendides temples et palais. Une expatriation en Thaïlande offre l’opportunité de découvrir cette nouvelle culture et de s’imprégner du mode de vie de la population locale.
Ces différentes facettes culturelles peuvent conduire de nombreux expatriés à ressentir un gouffre culturel entre ce pays et le leur. Savoir surmonter cette différence représente l’un des grands défis de l’expatriation. Apprendre les rudiments de la langue constitue déjà un pas vers une bonne intégration.

Scolarité en Thaïlande

La scolarité des enfants est obligatoire entre 6 et 15 ans. Les écoles publiques sont gratuites et le système scolaire Thaïlandais fonctionne de la manière suivante :
• La maternelle sur 3 ans
• L’école primaire sur 6 ans
• L’école secondaire (collège et lycée) sur 6 ans
Par la suite, les élèves souhaitant poursuivre leur scolarité en cycle universitaire doivent passer l’examen du CUAS.
Pour les expatriés, vous pouvez inscrire votre (ou vos) enfant(s) dans les écoles publiques ou bien en école internationale nombreuses et payantes. Rien qu’à Bangkok, il existe 40 écoles internationales. Il y a aussi bien entendu, les écoles françaises comme le Lycée français International de Bangkok, l’école Francophone de Pattaya, l’école Française Internationale Koh Samui qui accueillent les enfants de la maternelle à la Terminale.

Se loger en Thaïlande

Certaines entreprises mettent à disposition des logements de fonction, sinon vous pouvez trouver conseils auprès d’agences immobilières, spécialisées. Le prix immobilier en Thaïlande est très abordable pour les expatriés même s’il y a eu un bond de +1000% sur les prix du terrain à Bangkok ces 30 dernières années.
Pour 350 à 500€ de loyer mensuel, on peut largement avoir de très bons appartements pour loger 2 personnes. Comptez entre 1500€ à 2500€ pour un grand appartement avec 3 à 4 chambres.


Quel coût de la vie en Thaïlande ?

Logement abordable, le coût des transports très bon marché, la nourriture est varié et accessible, bref le coût de la vie est réputé pour être très attractif pour les expatriés.
Manger dehors est très bon marché parce que la Thaïlande est le paradis de la street food. Comptez 100 baths pour un bon repas dans les stand ambulants, bien évidement votre budget repas sera à peu près le même que dans les pays plus développés si jamais vous choisissez de manger dans un restaurant occidental.
Il n’y a rien de plus simple que faire ses courses en Thaïlande, entre les petits commerces qui sont en nombre incalculable puisqu’il y en a à chaque coin de rue, des supermarché pour faire les courses comme à la maison, on retrouve très souvent ces chaînes : 7-Eleven, Family Mart, Big C, Tesco Lotus, Foodland ou encore TopsMarket.
Pour rappel, dans les supermarchés, la nourriture importé est toujours très chère.

Conduire en Thaïlande

Pour pouvoir conduire en Thaïlande, vous pouvez faire la demande de votre document international valable 3 ans ou bien convertir votre permis français en permis thaï.
Pour rappel, sur les routes en Thaïlande, on roule à gauche ! Comme dans toute l’Asie, les accidents de la route en Thaïlande surtout en 2 roues sont très fréquents. Soyez prudents et pensez bien à souscrire une assurance santé couvrant ces accidents!

Hygiène et habitudes alimentaires en Thaïlande

On vit au même rythme du soleil : Petit déjeuner copieux assez tôt le matin, le déjeuner est pris entre 11 et 12h et le dîner plutôt léger vers 18h. Les Thaïlandais ont pour habitude de manger peu mais souvent.
Le riz ou la pâte de riz à chaque repas, mais vous finirez par vous habituer.

Trabajamos con las aseguradoras más grandes del mundo

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance