Quantcast

Visas et Santé au Canada

Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez choisi de vous rendre au Canada, pensez à bien souscrire une assurance voyage ou une assurance santé expatrié pour vous et votre famille. Vous partirez ainsi l’esprit tranquille et pourrez prévenir les risques financiers, sanitaires, et juridiques qui surviendraient de manière inattendue. Les garanties prenant en charge le rapatriement, les frais d’hospitalisation, la responsabilité civile et autres frais médicaux d’urgence sont essentielles, et ce quelle que soit votre destination.

assurance-canada-drapeau

Régime politique : Monarchie Parlementaire
Capitale : Ottawa
Superficie : 9 984 670 km²
Population : 37.06 millions
Langues parlées : Anglais, Français
Monnaie : Dollar canadien

Visas au Canada

Ambassade de France à Ottawa
42 Promenade Sussex –
Ottawa – Ontario – (ON) K1M 2C9
Tél: 1 789 17 95
Fax : 1 562 37 35
Courriel : politique@ambafrance-ca.org

Consulat de France à Montréal
1501, Mc Gill Collège – 10ème étage (bureau 1000)
Montréal (Qc) – H3A 3M8
Tél: 1 878 62 21
Fax : 1 878 39 81
Courriel : info@consulfrance-montreal.org

Consulat de France à Québec
25 rue Saint-Louis – Québec – (QC) G1R 3Y8
Tél: 1 694 22 94
Fax : 1 694 16 78
Courriel : info@consulfrance-quebec.org

Consulat de France à Toronto
2 Bloor Street East – Suite 2200 –
Toronto – Ontario – (ON) M4W 1A8
Tél: 1 847 19 00
Fax : 1 847 19 01
Courriel : info@consulfrance-toronto.org

Consulat de France à Vancouver
1130 West Pender street – Suite 1100
Vancouver – Colombie britannique – (BC) V6E 4A4
Tél: 1 681 43 45
Fax : 1 681 42 87
Courriel : info@consulfrance-vancouver.org

Ambassade du Canada à Paris
35-37, avenue Montaigne – 75008 Paris
Tél: 01.44.43.29.00
Fax : 01.44 43 29 99
Courriel : paris@international.gc.ca

Faut-il un visa pour se rendre au Canada ?

Vous n’avez pas besoin de visa visiteur, pour un séjour touristique de maximum six mois, si vous êtes ressortissant européen.

Selon votre situation, vous aurez en revanche besoin de documents supplémentaires :

  • En fonction de votre catégorie professionnelle, si vous souhaitez travailler au Canada, vous devrez présenter une demande de permis de travail. Il en va de même si vous comptez effectuer un stage sur place.
  • Si vous souhaitez étudier au Canada, il vous faudra solliciter un permis d’études.

Si vous souhaitez vivre au Canada, il y a plusieurs façons de le faire. Il existe les permis de travail temporaire, le visa de résidence temporaire et le visa de résidence permanente accessible à une catégorie de travailleurs qualifiés et professionnels. Pour les jeunes de 18 à 35 ans, il y a aussi l’option du PVT Canada.

Liens utiles pour vous renseigner sur les permis et Visa au Canada :

Quel visa pour travailler au Canada ?

Certains domaines (services à la personne, construction, ou santé par exemple) sont en forte demande et peuvent représenter une opportunité professionnelle non négligeable pour vous. De même si vous avez des connaissances dans les secteurs technologiques de pointe, le Canada est très demandeur et peut être une excellente terre d’entrepreneuriat pour ceux désireux de s’y installer. C’est notamment la raison pour laquelle le gouvernement a grandement simplifié les démarches pour la venue de ressortissants européens.

Certaines choses sont à savoir :

  • Si vous n’êtes pas canadien et que vous n’êtes pas résident non plus, vous devez demander un permis de travail temporaire pour travailler légalement dans le pays. Cela implique d’avoir une offre d’emploi par un employeur Canadien.
  • Vous pouvez également être invité par une province canadienne dès lors que vous disposez de compétences pouvant bénéficier à l’économie locale
  • Vous pouvez obtenir un permis de travail destiné à un groupe de travailleurs spéciaux comme les travailleurs agricoles ou les hommes d’affaires.
  • Si vous disposez du soutien d’un groupe d’investisseurs ou d’un fonds de capital canadien, vous pouvez également venir en tant que créateur d’entreprise et bénéficier ainsi d’un permis de résidence sans conditions supplémentaire.
  • Si vous avez entre 18 et 35 ans, vous êtes probablement éligible au programme Expérience Internationale Canada. Il vous faut pour cela avoir un permis de travail en bonne et due forme, et vous pourrez alors faire la demande de lettre d’introduction au PDE au Canada qu’il vous suffira de présenter à la frontière.

Dès lors que vous recevrez votre permis de travail ou votre permis de stage, le visa ou l’AVE nécessaire vous seront automatiquement délivré.

En tant que travailleur, même temporaire, il vous faudra une assurance santé capable de couvrir les éventuelles dépenses de santé effectuées au cours de votre séjour. Nous proposons une sélection d’assurance santé pour voyager aux Etats-Unis qui vous permettront d’être couvert à très bon niveau. Et la bonne nouvelle, c’est que nos assurances s’adaptent à vous, en fonction de votre séjour et de la durée qu’il aura ! Vous pouvez nous demander un devis gratuitement directement à partir de ce lien !

Comment obtenir un visa étudiant au Canada

Il est possible d’étudier au Canada dans le cadre d’un échange universitaire (la procédure se fait par le biais de votre établissement d’enseignement secondaire) ou même de votre propre chef. Dans ce dernier cas, si vous partez plus de 6 mois, il vous faudra présenter votre demande d’inscription à l’université de votre choix au moins un an avant votre départ. L’université vous renseignera alors sur les frais d’inscription, de scolarité, le coût de la vie au Canada et les éventuels tests linguistiques qu’il vous faudra passer. Si l’école accepte votre candidature, elle vous enverra alors une lettre d’acceptation, nécessaire à l’obtention d’un permis d’études.

Attention, si vous partez étudier dans la province du Québec, vous devez faire une demande de Certificat d’Acceptation du Québec avant de demander le permis. En effet, comme cette province choisit elle-même ses immigrants, vous devez avoir son accord avant de pouvoir demander le permis d’études.

La demande du CAQ et du permis d’études ne sont pas nécessaires dès lors que vous partez étudier moins de 6 mois.

Le permis d’études est un document qui vous est, quant à lui, délivré pour vous permettre d’étudier dans un établissement d’enseignement désigné. Vous devez en présenter la demande avant de vous rendre au Canada. Attention, le permis d’études n’est pas un visa. À délivrance et si votre situation est en règle, un visa ou VAE selon votre situation, vous sera automatiquement attribué.

Le permis d’études est valable pour la durée du séjour, plus 90 jours vous permettant de profiter un moment du Canada après votre cursus, ou de renouveler votre visa.

Les couvertures santé pour les étudiants au Canada varient d’une province à l’autre. Au mieux vous aurez droit à une couverture locale comme au Québec avec la RAMQ (si vous êtes français), sinon vous n’aurez droit qu’à l’assurance privée de l’université. Aucune de ces solutions n’est vraiment satisfaisante car elles ont chacune des lacunes. C’est pourquoi nous vous encourageons à prendre une assurance étudiante complémentaire, à l’instar de celles que nous proposons. Pour un excellent rapport garanties/prix, vous avez la possibilité d’être couvert à la fois sur place et en rentrant chez vous lors des vacances. Demandez-nous un devis !

Quel visa pour vivre au Canada ?

La carte de résident permanent

Une personne qui se trouve au Canada de façon temporaire, comme un étudiant étranger ou un travailleur étranger temporaire, n’est pas un résident permanent.

Pour faire la demande de carte de résident permanent au Canada, il y a plusieurs cas de figure, et il vous appartient de vérifier les programmes d’admissibilité en fonction de la région dans laquelle vous vous rendez. Pour n’en citer que quelques-uns :

  • Le programme de travailleur qualifié (poste de gestion, poste de professionnel ou emploi technique qualifié et expérimenté…)
  • Le programme de travailleur autonome (dans le secteur culturel ou sportif par exemple)
  • Le programme pilote d’immigration au Canada Atlantique (si vous êtes travailleur qualifié ou diplômé de l’étranger, et que vous souhaitez vous installer à l’île du Prince-Edouard, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Ecosse ou en Terre-Neuve-et-Labrador).
  • etc…

Obtenir la citoyenneté canadienne

Pour obtenir la citoyenneté canadienne, les critères sont les mêmes pour la plupart des demandeurs. Il faut :

  • Être résident permanent,
  • Avoir vécu au Canada au moins 3 des 5 dernières années (1095 jours),
  • Avoir produit une déclaration de revenus si vous avez été tenu de le faire,
  • Réussir un examen pour la citoyenneté
  • Prouver vos compétences linguistiques en français et/ou en anglais

Vous n’êtes pas citoyen canadien en épousant un canadien, il vous faudra satisfaire aux exigences listées ci-dessus. Si vous avez un parent ou grands-parents canadien, biologique ou naturalisé avant votre naissance, vous pouvez prétendre à la nationalité canadienne.

Si vous partez vous installer au Canada sur le long terme, il vous faudra également prendre une bonne assurance santé qui pourra couvrir l’ensemble des frais de santé sur place. En effet, même si vous pouvez bénéficier du régime d’assurance maladie en tant que résident permanent ou nouveau citoyen, il est important de le compléter par une assurance pouvant vous couvrir à la hauteur de vos besoins, et dans le cadre de vos déplacements à l’étranger. Nous proposons des assurances pour expatriés au Canada, particulièrement intéressantes dans leur rapport garanties/prix. Demandez-nous un devis en suivant ce lien, c’est gratuit !

Prix d’un visa pour le Canada

  • AVE : 7$
  • Visa de visiteur : à partir de 100$
  • Permis d’études : 150$
  • Frais de participation à l’Expérience Internationale Canada (EIC) : 156$
  • Permis de travail : à partir de 155$
  • Carte de résident permanent : 50$
  • Parrainage d’un époux ou épouse pour résidence permanente : 1050$
  • Frais de citoyenneté : 630$

Sécurité au Canada

Sécurité

Le Canada est un pays très sûr, et vous pouvez vous déplacer librement sur l’intégralité du territoire. Le risque d’attentats dans le pays reste néanmoins bien présent. En cas d’attaque, mettez-vous rapidement à l’abri et suivez les instructions des forces de sécurité canadiennes. Malgré un risque très faible, personne n’est à l’abri de la délinquance. Gardez donc un œil sur vos effets personnels. Néanmoins, le consulat de France met en garde les expatriés contre la consommation de fentanyl de plus en plus courante dans l’Ouest du pays. Cet analgésique a été détourné à des buts stupéfiants et peut se révéler mortel dès 2mg consommés.

Les risques de catastrophes naturelles sont également présents dans certaines régions (ouragans, séismes…). Les feux de forêts sont très fréquents de juin à septembre en Colombie-Britannique et en Alberta. Ils touchent notamment l’île de Vancouver, les Rocheuses, l’Okanagan et Kamloops. Les séismes sont également courants en Colombie-Britannique.

Tenez-vous régulièrement informés de la sécurité du pays sur le site de France Diplomatie

D’autres conseils voyageurs au Canada

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance