Comment bien manger en voyage?

Que ce soit pour des vacances, une année d’étude à l’étranger ou bien un séjour à l’étranger pour le travail, nos habitudes alimentaires peuvent radicalement changer. Pour certains, c’est la porte ouverte au relâchement… C’est d’autant plus difficile que les habitudes culinaires varient considérablement d’un continent à l’autre, d’un pays à l’autre…
Voici quelques conseils pour vous faire plaisir tout en continuant à manger sainement pour vous ainsi que pour l’environnement.

Gardez un rythme de repas régulier

Pendant les vacances, on a souvent tendance à se relâcher. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut manger à plusieurs reprises par jour en grignotant à droite à gauche. Restez sur un rythme de repas régulier, avec au moins deux repas principaux, un petit déjeuner et/ou une collation. Même s’ils sont décalés par rapport à vos horaires habituels.
Cela permet de garder des apports réguliers et des périodes de repos digestif. Egalement de structurer votre alimentation et d’éviter une forte consommation d’aliments « pauvres » d’un point de vue nutritionnel.

Les aliments à privilégier pour vous et la planète

Pour avoir un impact positif sur l’environnement, il faut avoir une alimentation durable, et cela même lors de votre voyage ! L’alimentation durable est l’ensemble des pratiques alimentaires qui visent à nourrir les êtres humains en qualité et en quantité suffisante. Tout cela dans le respect de l’environnement et en étant accessible économiquement et rémunératrice sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.
Voici 5 exemples d’aliments bons pour votre santé, pour l’environnement ainsi que pour vos papilles gustatives !

  • Céréales et grains (quinoa, sarrasin, le fonio blanc, le millet) : Privilégiez les céréales complètes qui sont meilleures pour votre santé car elles concentrent fibres, protéines et vitamines. De plus, manger des céréales complètes diminue les risques de maladie cardiovasculaire, réduit la sensation de faim, redonne de l’énergie et réduit le stress.
  • Les légumes secs (lentilles, haricots noirs, fèves, haricots mungo) qui ont une capacité unique à fixer et à utiliser l’azote présent dans l’atmosphère. Ils n’ont pas besoin d’engrais chimiques pour croitre.
  • Les épinards qui ont une croissance rapide et donc un faible impact environnemental. Cet aliment est également riche en fer, en vitamines, en minéraux et en antioxydants.
  • Les noix et graines (grain de lin, graines de sésame, graines de chanvre) qui sont considérés comme une des variétés les plus nutritives. Néanmoins, il ne faut pas manger n’importe quelle variété car toutes ne sont pas durables.
  • Les algues qui ont un impact limité sur l’environnement et sont considérées comme le produit alimentaire du futur de par leurs nombreux avantages pour la santé et l’environnement. Ils sont riches en sels minéraux ainsi qu’en fibres. Les algues les plus écologiques sont : l’algue nori, l’algue Wakamé, l’algue laver.

Manger les produits de saison… à la bonne saison

Les fruits et légumes produits hors saison sont généralement moins bons car ils n’ont pas reçu assez de soleil et donc de chaleur. Il est préférable d’éviter de consommer des produits qui ont parcouru la moitié de la planète avant d’arriver dans votre assiette. Choisir des aliments produits localement permet en général de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports ; l’avion impactant plus notre environnement que les bateaux et camions.
Manger de saison, c’est aussi adapter son alimentation aux besoins de son corps. Les fruits et légumes d’hiver n’apportent pas forcément les mêmes nutriments que ceux d’été. Et petit bonus : ils sont aussi en moyenne moins chers que les produits consommés hors saison.
Voyager dans un pays lointain vous donne accès à des fruits et légumes de saison dans votre pays de destination alors qu’ils ne le sont pas du tout dans votre pays d’origine.

Dans quel pays mange-t-on le mieux ?

Voici le top 5 des pays où l’on mange le mieux :

  • Le Pérou détient la position dominante en gastronomie. Elle est variée, saine et goûteuse. La cuisine péruvienne compte des restaurants parmi les mieux classés. Parmi les spécialités que vous pourrez déguster sur place, le « ceviche » est certainement le plus connu. Vous trouverez aussi des empanadas, un bouillon de poule appelé « aji » ou encore des pommes de terre fourrées à la viande.
  • L’Italie : les pizzas et les pâtes sont les plus connus mais la cuisine italienne est tellement plus riche que ces 2 plats phares. On y retrouve des ragoûts, de l’huile d’olive locale, de la mozzarella, des tomates succulentes ou encore des fruits de mers et des poissons frais à déguster à l’arrivée des pêcheurs.
  • La France : Un incontournable de la gastronomie, la France est un pays qui se soucie de la nourriture. Un constat qui se voit dans chaque repas, ingrédient et style. Les plats sont différents de région en région. Au menu : blanquette de veau, bœuf bourguignon, choucroute, bouillabaisse….
  • L’Inde : Les cultures alimentaires en Inde sont très variées. Pour la cuisine végétarienne, on retrouve le dal, l’Aloo Gobi ou le Palak Paneer. Les plats non végétariens contiennent souvent du mouton ou du poulet, comme le Poulet Tandoori, le Tikka Masala ou le Murgh Makhani.
  • Le Japon est représenté en grande partie, dans le monde entier, par les sushis mais ce n’est pas la seule spécialité du pays. Le porc croustillant à la sauce, les croquettes korokke ou les méduses séchées sont tout aussi populaires.

Avec ces conseils, on peut d’ores et déjà, à son échelle, contribuer à faire émerger des habitudes alimentaires nouvelles qui sont bons pour votre santé et cela même en étant loin de chez vous !

Lors de votre séjour à l’étranger, et dépendant de la nature de ce séjour, pensez également à souscrire une assurance voyage, une assurance expatrié ou bien une assurance étudiante à l’étranger.

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance