Quel fonctionnement pour la CFE et assurance complémentaire ?

Quand vous vivez à l’étranger, vous avez le choix de prendre soit une assurance expatriée privée qui vous couvre entièrement appelée « au 1er euro » ou une assurance dite complémentaire à la CFE. Afin de vous aider dans votre choix, voici quelques informations concernant le fonctionnement de la CFE et des assurances complémentaires à la CFE.

inclure-ses-enfants-projet-expatriation

Qu’est ce que la CFE ?

La CFE est la caisse des Français de l’étranger. C’est un organisme privé pour lequel vous devez cotiser volontairement et qui prend en charge vos frais médicaux selon les mêmes pourcentages et plafonds de remboursement que la Sécurité sociale française. En cas d’expatriation, vous pouvez cotiser à la CFE qui ainsi prendra en charge une partie de vos dépenses santé à l’étranger. Il est fortement conseillé de souscrire une complémentaire qui prendra en charge la partie non remboursée et également l’avance des frais en cas d’hospitalisation. Seules les personnes de nationalité française ou les Européens ayant résidé en France plus de 10 ans peuvent bénéficier de la CFE.

Quel est le fonctionnement des remboursements avec la CFE ?

Pour bénéficier des avantages de la CFE, vous devrez verser une cotisation trimestrielle, qui sera calculée selon vos revenus, votre âge et votre situation familiale. La CFE, propose 3 assurances : maladie et maternité, accidents du travail et maladies professionnelles ainsi qu’une assurance vieillesse qui permet de cotiser au système de la retraite française. Le système de remboursement de soins est basé sur les taux de remboursement de la sécurité sociale française et depuis le 1er janvier 2020 sur 5 zones géographiques avec des prises en charge différentes mais désormais en pourcentage des frais réels. Par exemple, si vous payez dans votre pays d’expatriation une consultation de 80€, vous serez remboursé au moment des soins, 70% de 25€ par la CFE, 25€ étant le tarif de convention d’une consultation d’un médecin en France pour notre exemple. Les pourcentages de prise en charge varient selon la zone géographique et le type de soins. Si vous n’avez pas d’assurance expatriés complémentaire à la CFE, le restant sera à votre charge. Si vous avez une assurance complémentaire, celle-ci prendra en charge le reste des frais selon les garanties de votre contrat.

Dans les pays où les frais médicaux sont élevés (USA, Canada, Japon, Hong Kong, Brésil, Australie…), le coût restant dû pourra atteindre des sommes faramineuses. C’est pourquoi il est indispensable de souscrire à une assurance complémentaire pour prendre en charge ce coût dans ces pays et fortement conseillé pour les autres pays. Certaines assurances pourront même prendre directement en charge vos frais d’hospitalisation, sans que vous ayez besoin de les avancer.

Pourquoi passer par Mondassur pour votre complémentaire CFE ?

Mondassur, en tant que courtier d’assurances expatriés vous permet d’avoir un interlocuteur unique pour souscrire à la fois, à la CFE et à une assurance expatriés complémentaire pour votre séjour à l’étranger ainsi qu’obtenir vos remboursements de soins en une fois. Ce système est plus pratique et réduit considérablement les délais de règlement de prestations. Vous envoyez vos demandes de remboursement à Mondassur qui vous rembourse selon les garanties du contrat et se charge d’obtenir de la CFE la part de son remboursement. Si vous ne souhaitez pas vous affilier à la CFE, c’est aussi tout à fait possible et dans ce cas, vous devrez choisir une assurance santé qu’on appelle « au 1er euro » comme GoldExpat 1er euro.

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance