La fiscalité des expatriés

Vous êtes à l’autre bout du monde ou bien y songez sérieusement. Vous pensez à toutes ces expériences de vie qui vous attendent, mais il ne faut pas oublier les impôts et taxes à l’étranger auxquelles vous pourriez être soumis…

assurance-voyage-affaires-singapour

Voici un petit guide pour vous aider à repérer dans le casse tête de la fiscalités pour les expatriés.

Vous êtes résident fiscal français

Pour être résident fiscal français, il faut répondre aux critères suivants:

  • Votre lieu de séjour principal est en France, votre conjoint et vos enfants résident en France.
  • Vous exercez une profession, salariée ou non, en France.

Si vous vous trouvez dans cette catégorie, vous aurez à déclarer tous vos revenus en France.

Vous êtes non-résident fiscal français

Pour être non-résidant fiscal français, il faut ne plus répondre aux critères ci-dessus. Ainsi, les non-résidents fiscaux français sont tous exonérés d’impôts en France, et les paient dans le pays qui les accueille. Mais attention ! Vous restez imposable partiellement en France si :

  • Vous possédez une ou plusieurs habitations en France (qui sont donc secondaires).
  • Vous continuez de percevoir des revenus depuis la France.

Il vous faudra aussi vérifier les conventions signées entre la France et votre pays d’accueil, qui pourraient vous permettre d’optimiser votre imposition à l’étranger.

Mais où que vous partiez, que vous soyez résident fiscal français ou non, n’oubliez pas votre assurance expatrié !

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance