Comment changer et transférer des devises ?

Payer un prêt immobilier à l’étranger, transférer sa retraite, rapatrier ses revenus étrangers sur un compte bancaire dans son pays d’origine ou donner un coup de main à un membre de sa famille : les motifs de transfert de devises sont nombreux. Et quand on arrive dans un nouveau pays, on ne sait pas toujours où et comment changer ses devises contre la devise nationale du pays où on se trouve. A Mondassur, nous savons que les expatriés sont toujours à la recherche d’une solution qui leur permettra d’économiser, sans stress, le plus de temps et d’argent possible. Nous vous proposons donc quelques conseils pour changer et transférer vos devises dans un nouveau pays.

assurance-sante-stage-londres

Comment obtenir des devises avant de partir à l’étranger ?


Avant de partir, une des premières choses à faire est de faire quelques recherches pour connaître le taux de change actuel des monnaies. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur un moteur de recherche ou sur des sites internet spécialisés. Par exemple, XE permet de convertir toutes les monnaies et de connaître le taux de change actuel. Cela vous permettra de comparer les différents taux de change des bureaux de change. En effet, un bureau de change est libre de fixer son taux et sa commission. Par exemple, pour échanger des dollars en euros, le taux de change selon les enseignes peut varier jusqu’à 10%. Il est conseillé de changer vos devises avant de partir à l’étranger. Cela vous permettra d’avoir des liquidités déjà sur place qui pourront vous servir notamment pour prendre un taxi à votre arrivée. Toutefois, ne prenez pas non plus une somme trop importante de liquide sur vous. Cela fait de vous une cible facile, car un voyageur avec beaucoup de bagages ou avec un portefeuille plein, ça se remarque facilement. Une fois sur place, dès que vous le pouvez, utilisez votre carte bancaire. Aujourd’hui, même dans des coins reculés du monde, on peut trouver facilement des distributeurs automatiques de billets (ATM). La plupart acceptent les cartes Visa et Mastercard, ce qui vous permet de retirer du liquide partout dans le monde tout en bénéficiant d’un taux de change intéressant. Avant de partir, pensez à prévenir votre banquier pour éviter les suspicions de fraude lorsque vous retirerez de l’argent. Pensez également à demander votre plafond de retrait autorisé à l’étranger, vous pouvez en profiter pour le négocier. Enfin prenez une deuxième carte bancaire sur vous, au cas où vous ne pourriez plus utiliser la première.


Souscrire une assurance santé pour l’étranger avant de partir


Avant de partir, il est aussi important de penser à sa santé. Mondassur est là pour vous accompagner, avec ses différentes formules d’assurance santé internationale. Selon votre profil, Mondassur vous conseille pour que vous trouviez la bonne assurance santé pour l’étranger adaptée à votre situation. De plus, la majorité des assurances Mondassur intègre une couverture santé des frais liés au Covid-19.


Où et comment changer ses devises ?


Plusieurs endroits sont à votre disposition pour changer vos devises. Vous pouvez passer par votre banque traditionnelle, à condition de la prévenir suffisamment en avance (quelques jours) pour qu’elle ait le temps de réunir la somme demandée dans la nouvelle devise. Il faut savoir que comme les bureaux de change, les banques ont aussi des taux de change et les fixent elles-mêmes. Vous pouvez également acheter des devises sur des sites de vente en ligne de devises. Vous pouvez payer par carte bancaire ou par virement. Que ce soit dans votre pays d’origine ou dans votre pays de destination, vous pouvez passer par un bureau de change. Il vous suffit de demander une opération de change manuel et l’échange de billets ou de monnaies en devises différentes sera immédiat. Faites attention aux taux de change dans tous les cas et frais ou commissions lors de votre transaction. Les frais peuvent être particulièrement élevés dans les bureaux de change car ils profitent de leur situation. C’est le cas principalement dans les aéroports, les gares et les zones touristiques. En règle générale, peu importe le pays, les meilleurs taux de change se trouvent dans les banques et les bureaux de poste. Vous pouvez aussi faire appel aux agents de change « officiels-officieux ». Ils sont très populaires notamment en Amérique Centrale et pratiquent souvent des taux très avantageux, parfois bien plus avantageux que les taux du marché. Vous devez être particulièrement vigilant dans ces cas. Faites attention aussi aux faux billets, n’hésitez pas à recompter les devises. Effectuez ces transactions dans des lieux avec beaucoup de passage, pas dans des lieux isolés.


Que faire s’il reste des devises étrangères après le retour ?


Dans un premier temps, n’hésitez pas à en faire profiter vos connaissances si certains ont pour projet de s’expatrier ou de voyager dans le même pays que vous. Vous pouvez également vous rendre sur des forums de voyageurs ou sur des applications qui permettent l’échange de devises entre particuliers. C’est le cas de l’application WeSwap par exemple, qui fonctionne avec une carte mastercard multidevises. L’application prend une commission entre 1 et 1,4%. Autrement, vous pouvez aller retourner vos devises étrangères dans des bureaux de change ou dans votre banque, qui prendront aussi une commission mais beaucoup plus élevée, si la devise est convertible à l’étranger, ce qui n’est pas le cas de toutes les devises.


Comment transférer ses devises depuis l’étranger ?


Un certain nombre d’obligations légales conformes à la réglementation en vigueur selon le pays où vous vous trouvez, sont à respecter. Un transfert d’argent vers un pays européen pose rarement problème, mais ce n’est pas forcément le cas dans tous les pays. Pour éviter toute pénalité, renseignez-vous auprès des autorités compétentes de votre pays d’accueil. Quoi qu’il en soit, effectuer un transfert d’argent de l’étranger vers un compte européen a un coût. Les frais sont variables en fonction de la banque et du pays d’où vous faites ce transfert. En général, il faut prendre en compte les commissions des banques de l’émetteur et du destinataire, les frais appliqués par les éventuels intermédiaires, les frais de dossier et le taux de change appliqué par la banque. Le taux de change dépend de chaque banque. Par exemple en 2018, les frais de change se situaient en moyenne à 7,1% pour un transfert de 200$. Pour connaître les tarifs appliqués par votre banque, renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire. Lorsque vous faites un virement, vous choisissez si vous souhaitez le faire dans la devise de votre pays d’accueil ou en euro. Un virement de l’étranger hors Union européenne vers un compte européen peut engendrer des frais de réception, notamment si vous voulez effectuer un changement de devise. Par exemple, si vous êtes à New York, que vous voulez transférer des dollars en euros. Les frais de réception appliqués par les principales banques européennes varient de 15€ à 25€ par virement.


Le délai d’exécution du virement dépend de chaque banque intervenant lors de l’opération. Il n’existe pas de délai maximum fixé par la réglementation.


La réglementation pour le rapatriement de fonds avec l’étranger


En ce qui concerne le transfert de fonds, la réglementation est stricte pour éviter tout risque d’évasion fiscale ou de blanchiment d’argent. Aujourd’hui il est possible de transférer librement des capitaux à l’étranger, uniquement avec une déclaration. Les individus soumis à cette obligation sont toutes les personnes entrantes ou sortantes de l’UE et qui souhaitent réaliser des transferts de plus de 10 000€ sans passer par une banque. Cette obligation concerne également les familles, les couples ou toutes autres personnes ayant des intérêts les uns envers les autres, lorsque l’addition de leurs fonds atteint 10 000€. Si vous réalisez ce type de transfert sans déclaration intentionnellement, vous risquez une amende qui s’élève à 50% de la somme transportée, ainsi que la confiscation de la somme totale. Si vous n’avez pas fait de déclaration uniquement par oubli, vous pouvez miser sur votre « droit à l’erreur ». Dans ce cas, il faudra aller régulariser votre situation auprès du Service de Traitement des Déclarations Rectificatives. Vous aurez tout de même une amende, mais vous pouvez la négocier si vous êtes de bonne foi. Une fois arrivé dans votre pays d’accueil, vous devez déclarer vos devises en remplissant une déclaration en douanes. Si vous ne déclarez pas vos devises une fois arrivé, là aussi vous risquez une amende qui s’élève à 25% de la somme totale des devises transportées et également une confiscation des devises. Vous pouvez retrouver tous les détails sur les situations soumises à une déclaration et faire votre déclaration auprès des douanes de votre pays. Suivant votre pays d’accueil et de résidence, vous devez également déclarer les opérations de transfert d’argent que vous avez effectué depuis l’étranger. Vous devez donc déclarer les transferts de fonds de ou vers l’étranger ainsi que les comptes bancaires que vous possédez à l’étranger. Par exemple, si vous rentrez dans votre pays d’origine, vous devez déclarer les comptes que vous avez ouverts ou fermés à l’étranger. Renseignez-vous auprès des autorités de votre pays pour savoir si vous êtes soumis à cette obligation.


Quelle sorte de transfert de devises puis-je effectuer ?


Il existe trois principaux types de transfert de devises :
• Contrats au comptant : Ces contrats vous permettent d’effectuer un transfert de devises immédiat.
• Contrats à terme : Les contrats à terme permettent de fixer un taux de change à l’instant pour un transfert qui aura lieu à une date ultérieure. Dans la mesure où les taux de change évoluent sans cesse, ce type de contrat se révèle utile pour éviter que le taux ne vous soit défavorable. Avec un contrat à terme, vous saurez exactement, et avant la date de transfert, la somme que vous percevrez.
• Paiements réguliers : Si vous devez transférer votre salaire de manière régulière, les options de paiements réguliers sont sans doute une solution parfaite pour vous. Vous pouvez prendre des dispositions pour que les fonds soient automatiquement transférés, et ce, de manière régulière (par exemple, si vous convertissez votre salaire mensuel).
Pour un transfert incluant plusieurs types de devises (c’est-à-dire prenant en compte une conversion de devises) hors SEPA (à destination d’un pays hors Espace Economique Européen), vous avez le choix entre 3 options :
• Virement BEN (Beneficiary) : tous les frais pour le transfert sont à la charge du bénéficiaire. Il doit donc payer les commissions des banques en cause. Les frais sont directement déduits de la somme versée.
• Virement OUR : tous les frais sont à la charge de l’émetteur. C’est à lui de payer les commissions des banques ainsi que les intermédiaires.
• Virement SHARE : l’émetteur paie les commissions et les frais relatifs à sa banque et le bénéficiaire paie les frais et commissions relatifs à sa banque. L’émetteur et le bénéficiaire se partagent également les frais intermédiaires.
Ici aussi le délai d’exécution du virement dépend de chaque banque.


Dois-je passer par ma banque pour effectuer un transfert de devises ?


Avant de confier vos paiements internationaux à votre banque, vous devez savoir qu’il existe des alternatives susceptibles de vous faire économiser du temps et de l’argent. Les banques vous proposeront certainement un taux de change inférieur et un niveau de service moins personnel. En revanche, un courtier spécialisé peut vous faire économiser de l’argent. Les avantages offerts varient en fonction de chaque courtier, mais le principe reste généralement le même :
• de meilleurs taux de change ;
• des frais de transfert réduits, voire nuls ;
• des transferts plus rapides ;
• un service client personnalisé et à l’écoute.


Comment choisir le bon courtier pour transférer de l’argent à l’étranger?


Les courtiers sont très nombreux. Aussi, une fois les options ci-dessus étudiées, il peut être utile de vous entretenir directement avec un courtier pour discuter de vos exigences particulières avant d’ouvrir un compte. Mondassur vous conseille d’utiliser une société spécialisée dans l’achat et la vente de devises comme Transferwise, Transfermate, Western Union ou d’autres. Outre les taux de change compétitifs et le niveau de service qui vous sont proposés, il est bien entendu indispensable de s’assurer que les transferts d’argent se feront en toute sécurité. Nos assurés utilisent notamment ce type de plateformes pour régler leurs cotisations d’assurance santé internationale.


De nouvelles solutions pour transférer votre argent à l’étranger


De plus en plus de start-up développent des plateformes permettant de réaliser des transactions en ligne. Les transferts sont plus rapides et moins coûteux. Ces plateformes proposent également de nouveaux services comme des comptes multidevises qui permettent de payer en différentes devises. Ces néo-banques se rémunèrent soit par des commissions sur des opérations, soit par abonnement mensuel. Par exemple, TransferMate permet ce type de transfert d’argent à l’international. La plateforme applique les taux de change réels du marché et les frais de transactions sont transparents.
Cette solution peut être particulièrement utile pour les expatriés qui voyagent plusieurs fois par an ou pour les professionnels qui se déplacent fréquemment à l’étranger.

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance