Votre assurance étudiant au Chili et conseils pour votre séjour

Le Chili, pays où le nombre d’étudiants étrangers a triplé en seulement trois ans. En effet, en 2023, plus de 19 000 étudiants internationaux reçoivent leur formation au Chili. Si vous songez à poursuivre vos études dans ce pays captivant, une bonne préparation est essentielle pour garantir une aventure académique réussie. Pour faire face à d’éventuelles urgences médicales, n’oubliez pas de souscrire une assurance étudiant internationale. Obtenez dès maintenant un devis gratuit pour votre assurance étudiant au Chili !

Ai-je besoin d’une assurance étudiant internationale pour le Chili ?

En tant qu’étudiant au Chili, il est obligatoire de disposer d’une couverture santé. Vous pouvez choisir entre :
• Le FONASA, qui peut ne pas couvrir tous les frais médicaux.
• Une assurance de santé privée chilienne (ISAPRE).
• Une assurance internationale, qui vous couvrirait dès le premier euro dépensé.

Si vous avez besoin d’un visa, une assurance santé complémentaire est requise si vous prenez une assurance locale. Opter pour une assurance internationale offre l’avantage d’un accès aux services de qualité des établissements privés, avec une prise en charge plus rapide. Assurez-vous de conserver une attestation d’assurance, car elle peut être demandée par les autorités locales à la frontière ou à l’aéroport.

Comment préparer mon dossier de candidature pour étudier au Chili ?

Il existe deux possibilités pour étudier au Chili :
– Vous pouvez participer à un échange universitaire.
– Vous pouvez vous inscrire dans un programme d’études post-bac.

Si vous êtes inscrit dans une école qui propose des programmes d’échange à l’étranger, vous pouvez facilement participer à ces échanges. De plus en plus d’universités offrent des opportunités d’échange avec le Chili, il vous suffit de vous renseigner auprès de votre institution.

Voici quelques universités chiliennes qui proposent des échanges avec des écoles partout dans le monde :
• l’Universidad de Chile.
• l’Instituto de Asuntos Públicos.
• la Facultad de Economía y Negocios.
• l’Universidad Católica de Chile.
• l’Universidad Adolfo Ibáñez.
• l’Universidad Diego Portales.
• l’Universidad de Santiago de Chile.
• la Pontificia Universidad Católica de Valparaíso.

Si vous optez pour un échange universitaire, voici les documents nécessaires pour soumettre votre candidature à votre école, qui se chargera du reste :

• Lettre de motivation.
• Curriculum vitae.
• Relevés de notes académiques.
• Résultats d’un test de compétence linguistique.
• Une assurance santé distincte de celle de votre école.

La deuxième option consiste à suivre le même processus d’admission que les étudiants chiliens, basé sur les résultats d’un test appelé Test de sélection universitaire (PSU). Le PSU a lieu entre novembre et décembre, et pour vous inscrire, vous devez le faire en ligne plusieurs mois à l’avance. Ce processus est généralement suivi par toutes les universités publiques et certaines universités privées. Les autres universités utilisent leurs propres tests pour sélectionner leurs étudiants.

Les documents requis pour les différents programmes sont les suivants :

o Programmes de licence :

– Certificat de baccalauréat ;
– Formulaire de candidature en ligne signé ;
– Passeport international et visa ;
– Bilan de santé ;
– Relevés de notes du lycée.

o Programmes de maîtrise :

– Certificat de baccalauréat ;
– Relevés de notes académiques du premier cycle ;
– Passeport international et visa ;
– Bilan de santé.

o Programmes de doctorat :

– Certificat de maîtrise ;
– Certificat de baccalauréat ;
– Relevés de notes du programme de maîtrise ;
– Relevés de notes du baccalauréat ;
– Passeport international ou visa ;
– Curriculum vitae.

Dans tous les cas, une assurance santé sera requise. Obtenez un devis gratuit pour une assurance étudiante internationale.

Quel niveau d’espagnol pour étudier au Chili ?

Cela dépend de l’université que vous avez choisie et du programme académique que vous souhaitez intégrer. Il est important de noter que la plupart des universités dispensent leurs cours en espagnol. Donc, si vous prévoyez de suivre des études dans cette langue, vous devrez obtenir une certification.

Au Chili, plusieurs universités exigent un niveau minimum de B2 en espagnol pour les étudiants étrangers. Pour obtenir cette certification, vous avez deux options :
– La première consiste à solliciter un enseignant d’espagnol agréé pour vous aider à l’obtenir.
– L’autre option est de passer l’examen de certification auprès de l’institution Cervantès.
Cependant, notez qu’il faut s’y prendre à l’avance. Cette institution n’organise que deux ou trois sessions d’examen par an.

Si vous envisagez de suivre un programme académique en anglais et que vous ne venez pas d’un pays anglophone, vous devrez également obtenir une certification de votre niveau d’anglais.

Comment obtenir un visa étudiant pour le Chili?

Pour obtenir un visa de résident étudiant, vous devez fournir les documents suivants :

o Une photocopie du passeport.
o Un document (lettre, inscription, matricule, attestation) de l’université ou institut dans lequel vous allez étudier au Chili. Ce document doit préciser les études réalisées ainsi que la durée de celles-ci.
o Un document qui prouve que vous disposez des moyens suffisants pour vivre au Chili. Il peut s’agir d’une bourse (au moins 500€ par mois) ou bien d’une attestation des parents établie devant notaire qui stipule que l’un des parents (ou les deux) s’engage à subvenir aux besoins de l’enfant pendant le séjour.
o Un extrait du casier judiciaire.
o Une assurance santé et rapatriement avec couverture internationale.

Comment se loger et se soigner au Chili ?

Pour le logement au Chili, vous avez plusieurs options :

• Logement chez une famille chilienne pour une immersion culturelle et la pratique de l’espagnol.
• Résidences étudiantes, disponibles dans certaines villes, idéales pour être entouré d’autres étudiants internationaux.
• Colocation avec d’autres étudiants pour se faire des amis et partager les frais et les charges.
• Louer un appartement ou un studio individuel si vous préférez avoir votre propre espace.

Les loyers en dehors de Santiago sont généralement plus abordables, notamment dans les régions rurales. Par exemple, pour un petit appartement basique avec deux chambres et une salle de bain, vous pouvez compter entre 290 000 et 400 000 CLP (environ 320 à 450 USD).
Pour une maison plus grande avec trois chambres en ville, le loyer varie généralement entre 625 000 CLP et 850 000 CLP (environ 700 USD à 950 USD).

Les grandes villes disposent de bonnes cliniques privées et de pharmacies bien approvisionnées. Les paiements peuvent être effectués par carte de crédit dans les grands instituts, mais de nombreux médecins exigent un paiement immédiat en espèces.
Notez qu’il existe une importante disparité de qualité des soins entre le système de santé public et privé. Il est donc recommandé de privilégier les soins privés, même s’ils sont plus coûteux. Par conséquent, il est conseillé pour les étudiants d’avoir une assurance santé internationale.

Il est possible de s’inscrire au système de santé local, mais cela nécessite l’obtention d’un numéro RUT (Rol Unico Tributario) ou d’un numéro d’identification fiscale. En tant qu’étudiant international, les conditions pour obtenir ces numéros sont rarement remplies.

Le coût de la vie au Chili est en moyenne raisonnable, mais les frais de santé peuvent devenir élevés sans une couverture médicale appropriée. Il est essentiel de gérer son budget pour garantir sa tranquillité financière, surtout en tant qu’étudiant avec un budget limité.
Souscrire une assurance santé internationale est fortement recommandé pour garantir une maîtrise adéquate des dépenses médicales. Obtenez un devis gratuit pour cette assurance dès maintenant !

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance
×

Une question ?

Cliquez sur le contact ci-dessous pour discuter sur WhatsApp

×