Vivre au Vietnam et Assurance expatrié

En 2017, près de 8000 Français expatriés étaient recensés au Vietnam. Avec une croissance économique supérieure à 6 % ces quatre dernières années et une population jeune, le pays attire de plus en plus d’entrepreneurs français.

Mais avant de partir au Vietnam, renseignez-vous sur la vie à destination.

expatriation-vietnam

Travailler au Vietnam

Vous pouvez vous rendre au Vietnam pour un séjour court ou une expatriation d’affaire si vous avez un partenariat professionnel. Vous pouvez aussi venir en tant que touriste et convertir votre visa en visa d’affaire une fois le travail trouvé. Votre employeur se chargera de la partie administrative une fois que vous lui aurez fournit vos informations personnelles.

N’hésitez pas à vous rapprochez auprès de la CCI France Vietnam dont le siège se situe à Ho Chi Minh (anciennement Saigon). Consultez également les annonces en ligne sur les forum, les blog ou les groupes Facebook. Ou sinon, en ligne ou sur place, sollicitez de l’aide des agences de recrutement.

Scolarité au Vietnam

Le système scolaire vietnamien est assez similaire au système français. Les enfants passent 5 ans en primaire, 4 ans en secondaire de premier degré (collège) et 3 ans en lycée. La scolarité se termine par le passage d’un baccalauréat.

Les universités vietnamiennes sont très sélectives et font passer un concours d’entrée avant admission.
L’année scolaire s’étend de septembre à juin.

Il existe deux écoles françaises au Vietnam, inscrites sur le site de France Diplomatie.

  • Le lycée Alexandre Yersin  de Hanoï
  • Le lycée Marguerite Duras de Ho Chi Minh-Ville

Pour donner un ordre d’idée, le lycée français de Hanoï pratique des prix entre 3500 et 5400€ l’année. Il faut ensuite ajouter à cela les frais d’inscription et d’examens.

Se loger au Vietnam

Les villes les plus fréquentées par les expatriés sont Ho Chi Minh-Ville et Hanoï.

Ho Chi Minh-Ville (Saïgon) est la ville la plus « occidentale » du Vietnam. Elle accueille la plus grande communauté d’expatriés et le plus grand nombre d’entreprises étrangères. C’est une ville moderne et dynamique, avec un grand nombre de commodités appréciées par les expatriés. Le climat y est toujours chaud, mais connait une saison des pluies en été.
Ses points faibles sont sa densité de circulation, la pollution qui en découle, et le bruit.

Hanoï est la capitale administrative et politique du pays. La population y est plus traditionnelle, et les expatriés apprécient son architecture historique. Etant située dans le nord du pays, le climat à Hanoï s’organise en quatre saisons.

C’est une ville dynamique mais plus petite que Ho Chi Minh-Ville, donc la circulation y est encore plus difficile.
D’autres villes peuvent également attirer votre attention, Ha Long, Hué, Da Nang et Nha Trang étant les plus citées.

Une fois votre choix de destination effectué, tournez-vous vers les agences immobilières ou les réseaux sociaux pour trouver votre logement.

Le coût de la vie est plus faible que celui que l’on connaît en France. Il en est de même pour les loyers. Les appartements sont relativement peu chers : de environ 250€ pour un studio à 800€ pour un appartement plus spacieux. Mais les centres villes voient leurs loyers augmenter.

Les baux sont signés pour un à cinq ans et les logements sont généralement meublés. Il vous sera certainement demandé une avance sur loyer de un à trois mois.
Les charges sont payées par le locataire (eau et électricité). La facture électrique peut vite grimper si vous utilisez la climatisation pour échapper à la chaleur et à l’humidité ambiante.

Lors du choix de votre logement, vérifiez bien la présence d’un climatiseur. L’achat d’un déshumidificateur d’air peut également améliorer votre quotidien à la maison.

Quel coût de la vie au Vietnam ?

Le salaire moyen dans les grandes villes au Vietnam en 2019 avoisine les 320€/mois, à la campagne c’est largement en dessous des 100€/mois.
Le coût de la vie relativement bas est un gros atout pour les expatriés. Pour les retraités expatrié, la retraite suffit à vivre confortablement.

Le coût de la nourriture est très bon marché, aller faire le marché permet en plus d’économiser 2 à 3 fois le prix d’un restaurant.
Dans les supermarchés, les prix des produits importés grimpent vites, jusqu’à 2 à 3 fois les prix français.

Conduire au Vietnam

Les autorités vietnamiens n’acceptent pas le permis de conduire international. Si vous avez un visa supérieur à 3 mois, vous pouvez faire la demande d’un permis de conduire vietnamien valide auprès du service de la circulation du bureau de délivrance des licences à Hanoi ou à Ho Chi Minh.

Le transport le plus populaire est le scooter car beaucoup moins cher que les voitures (qui eux subissent une taxe de consommation spéciale). Ils envahissent les villes comme les campagnes, à chaque coin de rue, à chaque st vous en croiserez. Pour 90 millions d’habitants, pas moins de 40 millions de scooters ! Ces scooters créés d’ailleurs des embouteillages monstrueux, des coups de klaxons à longueur de journée et un niveau de pollution alarmant. Les conducteurs n’hésiteront pas à monter sur les trottoirs sans le moindre respect du code de la route.

On ne vous le cache pas mais les accidents de la route tuent des milliers de personnes chaque année au Vietnam. Soyez extrêmement attentif et encore plus lorsque vous essayez de traverser la rue.

Hygiène et habitudes alimentaires au Vietnam

Attention à l’hygiène dans les échoppes aux coins des rues. Les conditions sont assez bonnes dans les restaurants, les marchés et les boutiques. L’eau du robinet n’est pas potable. Préférer l’eau en bouteille capsulée de marque : Lavie, Aquafina et Joy.

Les vietnamiens ont pour habitude de prendre un bol de Phò (une soupe de bœuf aux nouilles de riz accompagnée d’herbes aromatiques) au petit déjeuné, c’est le plat emblématique qui fait la fierté des vietnamiens. La colonisation française a laissé ses traces, vous trouverez facilement les baguettes de pain dans les échoppes de rue.

Grâce l’importation de café des Français depuis l’ère de la colonisation, le Vietnam a su se hisser au rand de second producteur mondiale de café et est devenu le plus grand producteur de café Robusta.

Choisir une assurance santé pour le Vietnam

En tant qu’expatrié, vous ne serez plus couvert par le système de santé et de prévoyance du régime français et perdez donc vos droits à L’Assurance maladie. Par précaution, il est primordial de souscrire une bonne assurance santé expatrié pour votre expatriation au Vietnam. En effet, le secteur public comme le secteur privé, si vous êtes étranger et que vous demandez à voir un médecin parlant anglais, les prix de consultations et d’hospitalisation peuvent vite grimper, ce qui explique le coût élevé des dépenses médicaux.

L’assurance santé expatrié proposée par Mondassur répond aux nombreux critères de la couverture médicale minimale. Les expatriés ont la garantie d’être bien couvert dans le monde entier et au Vietnam. N’hésitez pas à comparer les différentes assurances médicales internationales. Mondassur vous propose d’étudier avec vous gratuitement votre couverture médicale actuelle et les différentes assurances possibles pour vous selon votre budget et vos besoins.

Vous pouvez comparer ici nos offres d’assurances expatriés au 1er euro pour votre expatriation au Vietnam.

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

VYV