Quantcast

Visas et Santé au Mexique

Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez choisi de vous rendre au Mexique, pensez à bien souscrire une assurance voyage pour le Mexique ou une assurance expatrié au Mexique pour vous et votre famille. Vous partirez ainsi l’esprit tranquille. En effet, les risques financiers, sanitaires, et juridiques peuvent survenir à tout moment. Nos assurances vous permettent de les compenser correctement. Nous proposons également des garanties prenant en charge le rapatriement, les frais d’hospitalisation et la responsabilité civile. Elles vous permettront d’être couvert où que vous soyez au Mexique, dans toute l’Amérique latine et dans le monde entier y compris aux Etats-Unis. Ces zones géographiques proches sont plus souvent visitées par les expatriés au Mexique.

Membre important de l’ALENA, le Mexique est un pays offrant un dynamisme économique et une diversité culturelle rare. Que l’on soit étudiant, entrepreneur, voyageur, retraité ou jeune cadre dynamique, les Mexique saura séduire tout type de profil. La maîtrise de l’espagnol sera cependant une condition nécessaire à une expatriation réussie. Nous vous donnons toutes les informations générales liées aux demandes de visa.

assurance-mexique

Régime politique : République Fédérale
Capitale : Mexico
Superficie : 1 972 550 km²
Population : 129.2 millions
Langues parlées : Espagnol
Monnaie : Peso Mexicain

Quel visa pour le Mexique ?

Selon votre situation, vous pourrez prétendre à différents types de visas pour le Mexique. Nous avons regroupé les informations générales afin de vous renseigner au mieux. Nous vous invitons toutefois à régulièrement consulter le site de l’ambassade du Mexique dans votre pays afin d’être au fait des dernières actualités. Par ailleurs, dû à la crise du Covid, la procédure liée à votre entrée sur le territoire mexicain est susceptible d’être impactée. Nous vous invitons à effectuer toutes les vérifications nécessaires à votre voyage sur le site des autorités consulaires mexicaines. En dehors de toute considération relative au visa, il vous appartient de vérifier l’intégrité de votre passeport et sa validité sur une durée supérieure à la durée de votre séjour au Mexique.

Pas besoin de visa pour des séjours de moins de 6 mois

Pour les ressortissants européens, vous n’avez pas besoin de visa pour vous rendre au Mexique dès lors que votre séjour ne dépasse pas 180 jours, et que vous n’avez pas l’intention d’y travailler. Vous devrez en revanche avoir un billet aller-retour, et la durée de validité de votre passeport doit couvrir la durée du séjour. Il vous faudra également justifier de ressources suffisantes pour couvrir les dépenses de votre séjour. Attention, les contrôles à l’entrée du territoire mexicain sont très stricts. Si la nature de votre séjour n’est pas suffisamment claire, l’entrée pourrait vous être refusé : l’immigration lutte avec beaucoup de rigueur contre le travail illégal.
À votre entrée sur le sol mexicain, il vous est délivré un formulaire migratoire touristique (FMT) qui vous permet de séjourner au Mexique jusqu’à 180 jours. Ce document devra être conservé, puis remis aux autorités à la sortie du territoire. Attention, si vous perdez ce document, vous devrez alors vous acquitter de frais lors de la sortie du territoire. Ce permis vous permettra de profiter de votre séjour que ce soit pour des raisons touristiques, ou professionnelles. Il s’agit d’un visa à entrées multiples, valable sur un an. Vous devrez veiller à ne pas dépasser la durée de votre séjour dans le cadre de votre formulaire d’immigration.
Si vous souhaitez rester plus de 6 mois au Mexique, il vous faudra alors effectuer les démarches pour demander un visa de résident temporaire. Cette démarche est réservée aux travailleurs, investisseurs et retraités.

Les retraités sont donc les seules personnes à pouvoir bénéficier d’un titre de séjour temporaire sans avoir à exercer une activité professionnelle. Pour toute autre catégorie de tourisme, il n’est pas possible de séjourner plus de 6 mois au Mexique dans la même année.

Le visa pour travailler au Mexique

L’Europe ayant conclu des partenariats avec le Mexique, il n’est pas toujours nécessaire de formuler une demande de visa. Les personnes s’y rendant dans le cadre d’une visite professionnelle de moins de 180 jours, ou pour y effectuer des affaires, ne sont par exemple pas tenues de faire une demande en particulier, le Formulaire Migratoire Multiple suffit.

En revanche, dès lors que vous effectuez une activité professionnelle rémunérée, la situation est différente et vous devrez effectuer certaines démarches, selon votre situation professionnelle.
Pour les personnes partant dans le cadre d’un PVT, il y a un visa spécifique, valable un an. Ce type de visa ne peut être demandé qu’une seule fois, et il est réservé aux jeunes citoyens âgés de 18 à 30 ans. Vous devrez déposer un dossier de demande de visa auprès du service consulaire de l’ambassade du Mexique. Votre passeport devra alors avoir une validité supérieure d’au moins 6 mois à la durée de votre séjour. Vous devrez surtout non seulement motiver votre séjour, mais aussi témoigner de ressources suffisantes par un document écrit de votre banque, ainsi que d’une assurance PVT pour le Mexique pour toute l’année sur place.

Si vous vous rendez au Mexique pour exercer une activité professionnelle rémunérée, il vous faudra un visa travail. Ce sera à votre employeur de solliciter l’Institut National de la Migration au Mexique, pour vous permettre de recevoir le permis de travail. Celui-ci vous permettra de faire votre demande de visa travail. Vous devrez donc présenter un dossier et passer un entretien avec les autorités consulaires. Cette demande devra être faite dans les 30 jours suivant l’obtention de votre permis de travail. Votre dossier inclura notamment les coordonnées précises de l’entreprise pour laquelle vous travaillerez ainsi qu’une lettre de votre employeur.
Si vous comptez travailler et effectuer un séjour supérieur à 180 jours, vous aurez alors 180 jours pour vous rendre au Mexique. Une fois sur place, vous avez une période de 30 jours pour vous présenter à l’Instituto Nacional de Migración, pour obtenir votre carte de résident. Celle-ci vous permettra de séjourner un an, et est renouvelable 4 fois. Elle vous permettra également de pouvoir entrer et sortir du Mexique quand vous le souhaiterez.

Si vous êtes investisseur, vous devrez vous rendre auprès de la section consulaire pour y déposer votre demande de visa. Vous devrez notamment présenter un acte notarié ou tout autre document capable de témoigner de votre apport au sein d’une société mexicaine. Cet apport devra être supérieur à 119 000€. Cet apport peut être justifié par l’achat de parts sociales, par exemple. Cet investissement devra aussi témoigner de l’intérêt pour l’activité économique de l’entreprise sur le territoire mexicain, et pour son développement.
Si vous comptez rester plus de 180 jours, vous devrez vous rendre à l’Instituto Nacional de Migracion dans les 30 jours après votre arrivée sur le territoire Mexicain.

En tant que travailleur ou investisseur, vous devrez obligatoirement justifier d’une bonne police d’assurance, capable de vous couvrir pour toute la durée de votre séjour. Nous proposons des assurances qui pourront vous accompagner et vous protéger à la fois pour vos frais médicaux, mais aussi juridiques ou en cas de rapatriement. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez aussi faire un devis en remplissant ce formulaire !

Le visa pour étudier au Mexique

Étudier puis faire une excursion vers les pyramides Maya, avant de se détendre à la plage… Et pourquoi pas ? La règle est la même que pour les voyageurs ou pour les personnes se rendant au Mexique pour affaires : dès lors que votre voyage n’excède pas les 6 mois sur place, vous n’aurez pas besoin de visa si vous êtes détenteur d’un passeport européen. Toutefois, il vous faut bien évidemment un passeport en bon état, ainsi qu’une attestation de scolarité de la part de votre établissement d’accueil. Cette attestation devra prouver que vous n’y résidez pas pour plus de 180 jours. Vous devrez également avoir un billet d’avion aller-retour, ainsi qu’un justificatif de logement.
Pour tout séjour étudiant de 180 jours, vous devrez formuler une demande de résidence temporaire auprès de l’Instituto Nacional de Migracion, dans les 30 jours suivant votre arrivée au Mexique. Le permis de résidence pourra être renouvelé jusqu’à 4 fois.
En tant qu’étudiant, il est fortement recommandé de partir avec une assurance étudiant international pour ne pas avoir de souci financier. Nous savons que les budgets sont parfois très restreints lorsque l’on entame un cursus à l’étranger. C’est pourquoi nous proposons des assurances étudiants avec un rapport garanties/prix particulièrement intéressant pour le Mexique. N’hésitez pas à nous demander plus d’informations sur notre assurance GoldStudent.

Vous pouvez étalement choisir de faire un stage au Mexique, dans le cadre de vos études. La procédure diffère selon que vous êtes rémunéré ou non.
Dès lors que vous n’êtes pas rémunéré, et que vous travaillez moins de 180 jours, vous n’avez pas besoin de visa. Il vous faudra simplement votre billet d’avion aller-retour, et une lettre de l’entreprise détaillant votre mission, sa durée, et le fait que vous ne soyez pas rémunéré sur place. En revanche, dans le cadre d’un stage rémunéré, la procédure s’apparente à celle de l’obtention d’un visa de travail.
La société d’accueil doit en faire la demande auprès de l’Institut National de la Migration, et vous devrez ensuite déposer votre demande de visa auprès de la section consulaire. Vous devrez inclure dans votre dossier une copie de votre certificat de scolarité ainsi que l’original de la convention de stage signé.
Dans le cadre de votre stage, même s’il dure moins de 6 mois, il est important de partir bien assurés. Nous proposons ce genre d’assurance, parfaitement adaptée à votre séjour, garantissant vos frais médicaux ainsi que les frais de rapatriement ou de responsabilité civile. N’hésitez plus, demandez-nous un devis, c’est gratuit !

Comment obtenir la résidence permanente au Mexique ?

Lorsque vous arrivez au terme de vos 4 ans de résidence temporaire au Mexique, il vous est possible de quitter le territoire, mais aussi d’enchaîner sur une demande de résidence permanente. Vous aurez alors les mêmes droits qu’un Mexicain, sauf le droit de vote ! Vous pouvez également bénéficier du droit de regroupement familial, et permettre à votre famille de vous rejoindre en effectuant simplement quelques démarches sur place pour leur octroyer un visa approprié.

Enfin, si vous souhaitez obtenir la nationalité mexicaine, vous devez d’ores et déjà être résident permanent, ou membre de la famille d’un citoyen mexicain. Si vous êtes résident permanent, il vous faudra témoigner de cinq ans de résidence permanente en amont de la demande, ou de deux ans si vous êtes membre de la famille d’un citoyen mexicain. Les démarches de naturalisation sont simplifiées pour les retraités qui ne passent qu’un entretien. À l’inverse, on testera vos connaissances sur la culture et l’histoire du pays, et vous devrez démontrer votre capacité à parler l’espagnol.

Si vous partez vous expatrier au Mexique, nous pouvons vous proposer des assurances adaptées pour vous ou votre famille. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à vous reporter à notre article sur les assurances expatriés, ou à faire directement un devis en ligne !

Contacts utiles

Ambassade de France à Mexico
Campos Eliseos 339 – 11560 Mexico DF
Tél: 52 91 71 97 00
Fax : 52 91 71 97 03

Ambassade du Mexique à Paris
9, rue de Longchamp – 75116 Paris
Tél: 01.53.70.27.70
Fax : 01.47.55.65.29
Courriel : embfrancia@sre.gob.mx

Vaccins et Sécurité au Mexique

Vaccination au Mexique

  • Vaccins et certificats obligatoires : Seul le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est nécessaire pour les voyageurs en provenance d’une zone endémique.
  • Vaccins et certificats recommandés : Pour les adultes, ne pas oublier les vaccins contre le tétanos, la polio, les hépatites A & B, typhoïde, méningites A & C et pour les personnes à risques : tuberculose et rage. Pour les enfants, ne pas oublier les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la tuberculose, la rougeole, les oreillons, la rubéole, les hépatites A & B, (long séjour), méningites A & C (long séjour pour les voyageurs de 18 mois), la typhoïde (long séjour pour les voyageurs de 5 ans et plus).
  • Maladies locales : Au Mexique, les maladies suivantes sont fréquentes : Amibiase, piqûres d’araignées, de serpents, de poissons et scorpions, ascaris, bilharziose, dengue, hépatites A & B, leishmaniose, maladie de Chagas (trypanosomiase), maladies sexuellement transmissibles, méningites, paludisme, polio, rage, sida, tétanos, tuberculose, typhoïde.

Sécurité au Mexique

Le Mexique est un pays connu pour sa délinquance et sa criminalité. Il convient néanmoins de distinguer 2 sortes de délinquances : la petite délinquance comme les vols à l’arrachée ou l’escroquerie et les vols criminels. Ces derniers sont légion au Mexique et peuvent se décliner sous différentes formes : enlèvements avec demande de rançon, séquestration forcée pour retirer de l’argent aux ATM, agression à main armée, rixes entre trafiquants de drogue. Il est recommandé de garder la plus grande prudence, de ne pas marcher seul dans les rues le soir, et de ne pas attirer l’attention. En cas d’agression, ne tentez en aucun cas de résister et ne fixez pas les individus dans les yeux. Ceux-ci peuvent être très violents et l’issue fatale. Les menaces téléphoniques sont également très fréquentes mais n’aboutissent que rarement. Contentez-vous de raccrocher calmement. Enfin, il est recommandé d’être prudent et de suivre les indications des équipes de sécurité en cas de cyclone ou de séisme (très fréquents au Mexique).

Assurance santé au Mexique

Pourquoi prendre une assurance santé internationale lorsqu’on voyage ou qu’on réside au Mexique ? Tout simplement parce que les dépenses de santé atteignent rapidement des sommes très élevées à l’étranger. D’autre part, l’assurance santé est obligatoire au Mexique pour pouvoir être pris en charge dans un établissement public ou privé. Par ailleurs, la garantie rapatriement est un critère essentiel. En effet, en cas d’accident grave il faut parfois procéder à un rapatriement médicalisé vers le centre médical le plus proche ou vers le pays de résidence. Suivant l’endroit où vous vous trouvez au moment de l’accident, et en fonction du pronostic médical, il peut être nécessaire d’affréter un hélicoptère ou un avion médicalisé.

Mondassur vous accompagne dans votre choix d’assurance santé internationale en vous aidant à comparer les différentes offres du marché. Suivant votre profil, nous pourrons vous proposer différentes formules d’assurance voyage, d’assurance étudiant internationale et d’assurance expatriés.

D’autres conseils voyageurs au Mexique

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

AIG
VYV
GAN
Chubb
Mondial assistance
allianz
LLOYD'S
Swisslife
AXA
Mutuaide assistance