Visas et Santé en Chine

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine est la destination phare des expatriés en Asie. La Chine vit une triple révolution au niveau économique, politique et sociale et elle a suscité de l’engouement auprès d’un grand nombre d’expatriés français. Toutefois, quelles que soient les raisons de votre venue en Chine, une assurance voyage internationale ou une assurance santé expatrié pour vous et votre famille est primordiale. Privilégiez les contrats dont les garanties prennent en charge le rapatriement, les frais d’hospitalisation, la responsabilité civile et autres frais médicaux d’urgence.

assurance-chine
  • Régime politique : République populaire
  • Capitale : Beijing
  • Superficie : 9 596 960 km²
  • Population : 1.386 milliard
  • Langues parlées : Mandarin

Visas Chine

Quelque soit votre nationalité, un Visa est obligatoire pour entrer en Chine (y compris pour les ressortissants chinois).
Pour Hong Kong, les français n’ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours. Pour les ressortissants étrangers en France ou les personnes avec un Titre de Séjour, les formalités et tarifs sont identiques à la Chine sauf le formulaire officiel de demande de visa.
L’entrée simple ou les entrées multiples doivent être effectuées dans la période de validité du visa (c’est à dire pendant la période de 3 mois après l’apposition du visa pour les visas de tourisme ou d’affaire ordinaires).

Le tableau des tarifs pour les visas à destination de la Chine est consultable en ligne.

Une liste de documents élémentaires est valable pour toutes vos demandes de visa. Mais d’autres documents seront à ajouter suivant le type de visa demandé. Elle est consultable sur le site du Chinese Visa Application Center. Cette liste comporte notamment votre passeport original et une attestation de séjour ou de résidence régulière dans votre pays d’origine.

Lorsque les visas sont déclinés en deux numéros (X1 et X2 par exemple), cela correspond aux durées de séjour autorisées. Les visas 1 autorisent les séjours de moins de 180 jours. Tandis que les visas 2 correspondent aux séjours de plus de 6 mois.

Les démarches se font auprès des centres d’attribution de visa et des consulats, suivant votre lieu de résidence.

Séjours courts

Echanges, visites, conférences (visa F)

Ce visa requiert une invitation d’une unité compétente (entreprise, administration) ou d’un particulier en Chine. Il faudra fournir l’identité des deux parties ainsi que des informations sur votre visite. Ces dernières doivent comporter le motif et les lieux de visite, votre source de financement et la durée du séjour. Vos billets d’avion et vos réservations d’hôtel devront attester de la durée et des lieux de séjour.

Si ce voyage est à votre charge, il faudra également fournir une preuve de capacité financière.

Tourisme (visa L)

Ce visa est valide trois mois après délivrance et autorise un séjour de 30 jours sur le territoire chinois.

Pour l’obtenir vous devrez fournir, en plus des documents élémentaires, ceux listés ci-dessous :

  • Une lettre d’invitation pour une personne résidant en chine et/ou preuve de réservation d’hôtel pour la durée du séjour.
  • Un planning de visites. Il est généralement recommandé de le faire sous forme de tableau pour en faciliter la lecture (dates et lieux).
  • Une attestation d’assurance voyage pour la Chine
  • Une attestation de travail ou d’étude en France.
  • Une attestation de ressources (relevés bancaires sur les 3 derniers mois)
  • Vos billets d’avion aller-retour (prouvant la durée de votre séjour)

Transit (visa G)

Il est possible d’en être exempté pour 72h à condition de ne pas quitter la ville où se situe l’aéroport et de prouver le transit. Cette exemption n’est valable que pour certaines villes chinoises.

En cas de doute, opter pour un visa de transit reste la solution la plus sécurisée. Vous devrez alors ajouter aux documents élémentaires, les documents suivants :

  • Le billet d’avion pour le pays de destination avec la date et le siège confirmés.
  • La réservation d’hôtel ou l’attestation d’hébergement.

Ce visa est valide 3 mois et dure 7 jours à compter de l’entrée sur le territoire.

Suivant la durée de transit, il est possible que le visa de tourisme soit plus adapté à vos besoins.

Travailler en Chine

Affaires commerciales (visa M)

Le visa d’affaire reprend à peu près les mêmes conditions d’obtention que le visa d’échange (visa F). Vous devrez donc présenter une lettre d’invitation de votre partenaire commercial en Chine. La durée de votre séjour sera déterminée à partir de cette lettre officielle. Les informations sur l’objet de votre visite (lettre de mission) seront également à inclure.

Si ce voyage est à votre charge, il faudra également fournir une preuve de capacité financière.

Vos billets d’avion et vos réservations d’hôtel devront attester de la durée et des lieux de séjour.

Travail ou représentation artistique (visa Z)

Pour travailler en Chine, il vous faudra présenter une autorisation de travail délivrée par un organe administratif chinois. Il existe cinq types d’autorisations de travail possibles. Il faudra donc que votre employeur fasse les démarches adaptées à son secteur auprès des autorités chinoises.

Vous disposerez de 30 jours après votre entrée sur le territoire chinois pour demander votre permis de séjour. Votre employeur ou vous-même devrez donc pour cela vous rendre dans un bureau local de la sécurité publique. Ce permis correspondra à la durée de votre contrat de travail, pour un minimum de 3 mois à un maximum de 12 mois.

Talent introduit (visa R)

Ce visa concerne les personnes ayant un talent de haut niveau (sportif, artistique, scientifique) appelées à travailler en Chine. Plus de renseignements sont disponibles auprès du Chinese Visa Application Center

Membre d’équipage (visa C)

Ce visa concerne les personnes travaillant à bord de moyens de transport internationaux (avion, bateau, train). N’hésitez pas à demander de plus amples informations sur ce visa à votre employeur.

Les membres de la famille accompagnant l’équipage dépendent également de ce visa.

Journalisme (visa J1 ou J2)

Pour obtenir un visa de journalisme, il vous faudra fournir une lettre de notification de visa lors du dépôt de votre demande de visa. Cette lettre vous aura été préalablement délivrée par la Direction de la Presse du Ministère des Affaires Etrangères de Chine. Il vous faudra également fournir une lettre officielle délivrée par l’organisme de presse concerné.

D’autres démarches doivent être faites auprès du consulat ou de l’ambassade de Chine. Prévoyez donc un délai pour la mise en place de ce visa et organisez-vous en conséquence.

Etudier en Chine (visa X1 ou X2)

Aux documents élémentaires s’ajoute l’original et la photocopie de la notification d’admission délivrée par l’école d’accueil en Chine.

L’étudiant disposera ensuite de 30 jours après son entrée sur le territoire chinois pour demander son permis de séjour. Cette demande se fait auprès des organes de sécurité publique locaux. Le permis permettra ainsi à l’étudiant de résider en Chine pour la durée d’étude pour laquelle il a été admis.

Affaires privées

  • Regroupement familial (visa Q1 ou Q2) : Ce visa concerne les membres de la famille d’un citoyen ou d’un résident permanent en Chine.
  • Visite familiale (visa S1 ou S2) : Ce visa concerne les membres de la famille d’un étranger possédant un visa de séjour en Chine. Pour ces deux visas, il faudra fournir une attestation de lien de parenté avec la personne résidant en Chine. Cela peut correspondre à un acte de mariage ou de naissance ou au livret de famille. Le membre de votre famille vous accueillant en Chine doit également vous fournir une lettre d’invitation. Celle-ci comprendra les informations personnelles des personnes concernées (invités ou hôtes) ainsi que les informations sur votre séjour en Chine. Le motif de votre visite, la durée, le lieu et la source de financement du séjour doivent y être indiquées.Enfin, le membre de la famille résidant en Chine devra fournir une copie de ses papiers d’identité et de son permis de séjour.

Devenir résident permanent (visa D)

Il existe un visa de résidence permanente pour les étrangers, renouvelable tous les 10 ans. Pour l’obtenir il vous faudra fournir l’original et la photocopie de la lettre de confirmation du statut de résident permanent délivrée par le Ministère de la Sécurité Publique de Chine.

Dans les 30 jours suivant votre arrivée sur le territoire chinois par le biais de ce visa, vous devrez déposer une demande de résidence. Cette demande se fait auprès des organes de sécurité publique municipaux.

Pour en savoir plus sur les démarches de demande de visa, visitez le site Chinese Visa Application Center.

Que faire après avoir obtenu mon visa ?

  • Une fois votre visa obtenu, vérifiez bien que les dates indiquées sur le document correspondent aux dates de votre séjour. Si vous dépassez la durée de séjour accordée par le visa, même involontairement, vous devrez payer une amende pouvant aller de 50 à 500 euros maximum.

Ai-je besoin d’un visa pour aller à Hong Kong ou Macao ?

  • Si vous allez à Hong Kong ou Macao directement depuis la France, vous n’avez pas besoin d’un visa. Cependant, si vous souhaitez vous rendre en Chine depuis l’une de ces destinations, un visa est requis. Pour l’obtenir, vous devrez présenter votre billet de retour, une réservation d’hôtel ou une attestation d’hébergement, ainsi qu’un justificatif d’assurance. Plus d’informations sur nos offres d’assurance voyage pour la Chine. L’obtention d’un visa demande environ quatre jours.
  • Un visa double-entrée sera nécessaire si vous souhaitez voyager depuis la Chine vers Hong Kong ou Macao, et retourner par la suite sur le territoire chinois. Un visa double-entrée est valable trente jours. La date « enter before » indiquée sur la vignette du visa correspond à la deuxième entrée sur le territoire.

Attention : Votre visa chinois ne vous permet pas de vous rendre au Tibet. Pour visiter cette région, vous devez passer par l’intermédiaire d’un tour opérateur chinois disposant d’une licence gouvernementale, qui délivrera à un guide un permis de voyage de groupe.

Pour les voyageurs aventureux, il est préférable d’éviter les zones du territoire chinois fermées aux étrangers et les frontières (notamment la frontière sino-pakistanaise).

Ambassade de France à Beijing
60, Tianze Lu
Chaoyang district – 100600 Beijing
Tél: (00.86.10) 85.31.20.00
Fax : (00 86 10) 85.31.20.20
Courriel : presse@ambafrance-cn.org

Ambassade de Chine à Paris
11, avenue George V – 75008 Paris
Tél: 01.49.52.19.50
Fax : 01.47.20.24.22

Vaccins et Sécurité en Chine

Vaccination

  • Vaccins et certificats obligatoires : Le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est nécessaire pour les voyageurs en provenance d’une zone endémique. Le certificat VIH est obligatoire pour les séjours de plus d’un an.
  • Vaccins et certificats recommandés : Pour les adultes, ne pas oublier les vaccins contre le tétanos, la polio, les hépatites A & B, la fièvre typhoïde (pour les maladies transmises par l’alimentation et les boissons) et pour les groupes à risques : tuberculose et rage (très présente, en particulier dans le sud-ouest du pays). Pour les enfants, ne pas oublier les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la tuberculose, la rougeole, les oreillons, la rubéole, les hépatites A & B, la typhoïde (long séjour pour les voyageurs de 5 ans et plus).
  • Maladies locales : les maladies transmises par l’alimentation et la mauvaise hygiène alimentaire, ainsi que les maladies transmises par les moustiques ( la dengue, le paludisme).

Sécurité

  • La situation sanitaire : La situation sanitaire chinoise n’est pas optimale, particulièrement dans les campagnes. Il est conseillé de laver les fruits et légumes et d’emporter avec soi ses antibiotiques et médicaments habituels. Protégez-vous des moustiques (le paludisme touche la province du Yunnan et l’île de Hainan) et éviter les contacts avec les animaux sauvages ou errants.
  • Le trafic routier : L’importance du trafic routier dans les villes donne souvent lieu à des accidents. Il est fortement conseillé de souscrire une assurance tous risques pour vous protéger des litiges complexes et nombreux en cas de blessures. Soyez prudent au volant (présence d’animaux et mauvais état des routes au nord du pays). Evitez également de rouler de nuit. A noter également : l’utilisation des GPS est interdite.
  • Les risques de typhon : La Chine, Hong Kong et Macao sont des régions sujettes aux typhons, qui se manifestent généralement entre les mois de mai et d’octobre (une dizaine de typhons en moyenne surviennent tous les ans à cette période). La population est tenue informée de manière efficace en cas d’alerte par le biais de la radio et de la télévision. Vous pourrez vous informer des conditions météorologiques sur le site de l’administration météorologique chinoise www.cma.gov.cn (en anglais et en chinois), et par le biais du site www.tv5.org (en français).
  • Que faire en cas de tremblement de terre ? La Chine est une zone à risque en ce qui concerne l’activité sismique. En cas de tremblement de terre, dirigez vous vers un espace libre loin des bâtiments si vous vous trouvez à l’extérieur. A l’intérieur, éloignez-vous des fenêtres et de tout objet pouvant tomber ou basculer (tableau, meuble,…). Protégez-vous en vous asseyant sous une table solide ou restez debout sous l’encadrement d’une porte.
  • Vols et arnaques : Faites preuve de prudence lors de vos déplacements dans des lieux touristiques et lors des rassemblements qui ont lieu pour les fêtes. Le site du gouvernement rapporte également des cas de racolage et d’incitation à la consommation : une personne jeune et anglophone vous propose de vous rendre dans un restaurant dans un but d’échange culturel. Avec la complicité du restaurateur, on vous présente ensuite une note exorbitante. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à la police.

Respect de l’ordre public :

  • Certains comportements peuvent entraîner une expulsion du territoire ou un séjour en détention.
  • Evitez toute altercation et ne vous retrouvez pas en état d’ébriété sur la voie publique et ne participez pas à une manifestation.
  • Il est également interdit de fréquenter des lieux de prostitution et de consommer de la drogue.
  • Faites attention aux établissements que vous fréquentez sur place.

Assurance santé en Chine

Pourquoi prendre une assurance santé internationale lorsqu’on voyage ou qu’on réside en Chine ? Tout simplement parce que les dépenses de santé atteignent rapidement des sommes très élevées à l’étranger. D’autre part, l’assurance santé est obligatoire en Chine pour pouvoir être pris en charge dans un établissement public ou privé. Par ailleurs, la garantie rapatriement est un critère essentiel. En effet, en cas d’accident grave il faut parfois procéder à un rapatriement médicalisé vers le centre médical le plus proche ou vers le pays de résidence. Suivant l’endroit où vous vous trouvez au moment de l’accident, et en fonction du pronostic médical, il peut être nécessaire d’affréter un hélicoptère ou un avion médicalisé.

Mondassur vous accompagne dans votre choix d’assurance santé internationale en vous aidant à comparer les différentes offres du marché. Suivant votre profil, nous pourrons vous proposer différentes formules d’assurance voyage, d’assurance étudiant internationale et d’assurance expatriés.

D’autres conseils voyageurs en Chine

Nous travaillons avec les plus grands assureurs mondiaux

VYV