Chinese (Simplified) German Italian Portuguese Russian Spanish

Mondassur, votre expert
assurances voyages et assurances expatriés

+33 (0)1 80 87 57 80

L’expatriation en Afrique peut représenter une belle opportunité pour votre carrière. Quel que soit votre expatriation (votre choix ou celui de votre entreprise), il faut vous y préparer.

Mondassur signaturecontrat

Un choc culturel

Une nature différente et une population plus qu’accueillante, vous aurez l’occasion de découvrir une nouvelle culture qui sera enrichissante.
Généralement, le coût de la vie est plus abordable dans les pays africains que sur les autres continents. Il s'agit de l’opportunité d’avoir une vie plus confortable niveau logement, personnel de maison et voiture. Avantages dont vous ne pouvez disposer en Europe. Attention le potentiel de perte du sens des réalités y est très grand pour un expatrié. En effet, c’est accéder à un statut économique et social auquel vous n’êtes pas nécessairement habitué ailleurs et le retour peut être brutal.
À noter qu’avec 31 pays francophones sur 54 en Afrique, vous avez plus d’une chance sur deux de parler français une fois arrivé à destination. Les deux langues professionnelles les plus parlées sont l’anglais et le français.

Les secteurs porteurs

- L’urbanisme : avec une population grandissante, le continent est dans le besoin niveau restructuration des villes et villages.
- Infrastructures : transport, énergie et assainissement
- L’éducation : l’accès à l’éducation est important mais les financements sont faibles
- Secteur primaire : la transformation de produits tropicaux est très développée mais beaucoup reste à faire
- Secteur pétrolier : l’un des plus prometteurs d’Afrique – Les principaux pôles de production sont l’Angola, le Nigéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Gabon, l’Algérie et la Libye.
- Secteur bancaire : se développe rapidement. Dans ce domaine, les pays du Maghreb et d’Afrique de l’ouest sont les plus recherchés par les expatriés.

Les profils recherchés

Les profils qui attirent sont bien évidemment techniques dans les domaines des télécoms, de la finance, secteur minier mais aussi des profils marketing et commerciaux.

Les jeunes diplômés ont leur place dans les recrutements, plus que le diplôme sur votre CV, ce que cherchent les DRH, ceux sont des « requins », qui ont ce sens du leadership, capable de « faire rêver », et d’engager les personnes sur place dans le changement.

Conseils pour une expatriation heureuse

Pour bien réussir son expatriation, nous vous conseillons d’éviter les deux principaux pièges dans lesquels tombent de nombreux expatriés :
- Rester entre expats « déracinés », dans une espèce de ghetto de luxe à l’écart de la population locale (c’est parfois difficile de faire autrement, l’employeur regroupant, pour des questions d’organisation et/ou de sécurité, l’intégralité de ses salariés expatriés dans un seul et unique périmètre...).
- Se couper de ses racines pour se jeter « à corps perdu » dans la nouvelle culture qui vous reçoit.
L’idéal serait de s’imprégner du pays d’accueil en s’adaptant au mieux au rythme, coutumes tout en gardant ses repères culturels d’origine. Il faut toujours avoir dans le coin de sa tête qu’il y aura un potentiel retour. Il sera d’autant moins difficile si vous êtes acteur sans perdre de vue que le rôle prendra fin un jour et que, dans quelques mois ou quelques années, il faudra retrouver « votre vie d’avant ».

Bien préparer son départ en Afrique

Quel que soit votre pays de destination en Afrique, la préparation est indispensable. Avant de signer votre contrat d’expatriation, vérifiez bien les termes et les conditions, notamment financières, afin d’éviter toute mauvaise surprise.
Il est préférable que ce document mentionne également les conditions qui vous attendent à votre retour. Aussitôt ce contrat signé, assurez-vous que toutes les conditions légales sont réunies pour vous permettre de travailler en toute sérénité dans votre pays d’accueil. Du visa de séjour aux autorisations indispensables pour exercer votre profession, tout doit être au complet.
Il faut également vérifier que niveau santé, vous êtes à jour dans vos vaccins. Mais surtout faites les vaccins obligatoires ou conseillés pour l’Afrique : fièvre jaune, hépatite A et B. En effet, l’hygiène est généralement précaire en Afrique et les soins peuvent rapidement devenir très chers.

Nous vous conseillons donc de souscrire une assurance santé à l’international en plus de la couverture de votre pays d’accueil.

Qui ne souhaite pas partir travailler au soleil ? Profiter d’une meilleure qualité de vie ?

Face à la crise et au chômage en Europe et pour tenter l’aventure humaine, de nombreux jeunes diplômés tentent l'expatriation en Asie, notamment en Thaïlande. En ce qui concerne les français, ils sont plus de 25 000 à vivre en Thaïlande. La communauté française n’a pas cessé de croitre durant les 10 dernières années.

Les jeunes expatriés en Thaïlande, notent une bonne qualité de vie. Leur pouvoir d'achat est nettement plus élevé que dans leur pays d'origine, malgré des salaires légèrement plus bas à poste équivalent en Europe, ils font des économies principalement sur le logement et les transports... Parmi les points positifs de leur vie en Thaïlande, les jeunes épinglent une vie sociale plus active et plus intense que dans leur pays d'origine.

thailand 1563571 640

Conseils pour bien préparer votre expatriation en Thaïlande :

Formalités administratives. Réunir les documents nécessaires à votre demande de visa et à ceux de votre famille et vérifier les dates de validité de vos passeports. Il est recommandé de scanner vos papiers d’identités et de les envoyer sur vos boites mails. En cas de perte, vous pourrez récupérer facilement leurs copies.

Protection sociale :

Se renseigner sur la couverture sociale du pays auquel vous devez être affilié.

Santé :

Contracter une assurance santé internationale pour couvrir tous les frais médicaux, de rapatriement...
Vérifier que vous êtes à jour de vos vaccins et faites ceux nécessaires.

Le logement :

Certaines entreprises mettent à disposition des logements de fonction, sinon vous pouvez trouver conseils auprès d’agences immobilières, spécialisées.

Permis de conduire :

Faire la demande de votre document international.

Les enfants :

N’oubliez pas de vous renseigner sur la scolarisation de vos enfants.

S’implanter en Thaïlande :

Votre projet est abouti, vous souhaitez développer votre entreprise en Thaïlande. Quel que soit le pays d’expatriation, s’implanter à l’étranger n’est pas choses aisée. Nous vous donnons donc quelques conseils sur les démarches à effectuer.

Statut d’étranger

Vous ne pouvez, en tant qu’étranger, détenir que 49% de votre société. Sauf si vous obtenez l’accord BOI (Board of Investment). Les actionnaires de l’entreprise doivent être majoritairement Thaïlandais. Pour une SARL (Limited Company en Thaïlande), vous devez être au minimum trois associés dont un associé au moins de nationalité thaïlandaise qui doit être actionnaire à 51%.

Les coûts à prévoir

La création d’entreprise peut revenir plus chère en Thaïlande qu’en Europe car il faut prévoir :
- Un capital de 2 millions de bahts (plus de 50 000€) pour avoir un "work permit".
- 30 000 bahts (76€) pour les frais d’avocat obligatoire en Thaïlande pour enregistrer le nom, rédiger les statuts et inscrire la société auprès de la sécurité sociale et TVA.
- L’avocat vous demandera également 15 000 bahts (38€) pour le permis de travail.

La communication

Prévoir votre logo, le nom de votre société pour créer le tampon de votre entreprise qui est indispensable. Le cachet de votre entreprise est à apposer sur absolument tous les documents officiels.

L’adresse

Vous devrez ensuite établir l’adresse de votre entreprise. Vous pouvez installer votre entreprise chez vous, néanmoins si vous êtes locataire il vous faudra l’accord écrit de votre propriétaire. Si vous louez des locaux vous aurez un loyer et des charges.

Enfin, il est fortement conseillé d’avoir recours à un comptable car le système de comptabilité est complexe en Thaïlande.

La culture Thaïlandaise :

La richesse culturelle du pays se traduit par le mélange de traditions, de coutumes religieuses et de la monarchie, donnant lieu à de splendides temples et palais. Une expatriation en Thaïlande offre l’opportunité de découvrir cette nouvelle culture et de s’imprégner du mode de vie de la population locale.
Cependant, ces différentes facettes culturelles peuvent conduire de nombreux expatriés à ressentir un gouffre culturel entre ce pays et le leur. Savoir surmonter cette différence représente l’un des grands défis de l’expatriation. Apprendre les rudiments de la langue constitue déjà un pas vers une bonne intégration. 

Mondassur expat

Plusieurs raisons peuvent pousser à l’expatriation. Vous êtes expatrié si vous êtes dans une des situations suivantes :


• vous êtes recruté directement par une entreprise étrangère pour travailler à l'étranger
• votre employeur vous envoie travailler à l'étranger pour une durée limitée mais n'a pas choisi le régime du détachement
• vous étiez détaché mais la durée maximale de votre détachement est atteinte
• vous partez vivre à l'étranger

Lors d’une expatriation, les deux points essentiels qui reviennent sont la retraite et la santé pour vous et votre famille. En effet, la santé est un domaine à ne surtout pas négliger lors d’un départ.

Système de santé :

La législation prévoit que si vous partez à l’étranger pour y travailler, vous serez exclusivement affilié au régime local de sécurité sociale. Vous ne serez donc plus affilié au régime français de sécurité sociale.
Avant votre départ, renseignez-vous sur les conditions de l’ouverture de vos droits. Si une période minimum d'assurance, d'activité ou de résidence est exigée dans votre pays d'installation alors vous devez :

• demander à votre caisse d'assurance maladie française le formulaire E104 (attestation concernant la totalisation des périodes d'assurance, d'emploi ou de résidence) ;
• et le remettre à votre institution d'assurance maladie dans votre pays d'installation.

Attention, le pays dans lequel vous partez ne couvre peut-être pas tous les frais de santé. En effet, le remboursement des frais dentaires, optiques, hospitalisation... peut être très faible. Vous devez vous renseigner sur la couverture santé de votre pays d’expatriation.

Pour éviter les surprises et les notes à rallonge, nous conseillons à tous les expatriés de souscrire à une assurance santé internationale en complément de la sécurité sociale du pays d’accueil.

 

Pourquoi choisir une assurance santé à l'étranger ?

Cela peut être intéressant pour vous notamment lorsque :

- La protection sociale du pays d’expatriation n’est pas satisfaisante
- Les infrastructures du pays d’expatriation ne sont pas à la hauteur de vos attentes en termes de qualité
- Vous souhaitez vous faire soigner ou faire soigner votre famille dans un autre pays que votre pays d’expatriation (notamment en France)
- Vous souhaitez bénéficier d’une plateforme multi-langues pour vous aider 24h/24 et 7j/7 en cas de soucis de santé.

L’assurance santé pour expatriés couvre toute votre famille pour :

- Frais médicaux et hospitalisation à 100% des frais réels
- Maternité
- Kinésithérapie
- Dentaire et optique, selon options
- Responsabilité civile et Rapatriement, en options

Vous hésitez avec un contrat assurance santé expatrié avec ou sans la CFE (Caisse des Français à l’Etranger) ? Mondassur vous propose les 2 solutions et vous accompagne dans votre choix.

Souscrire une assurance santé internationale pour expatriés chez Mondassur :

Si vous souhaitez une meilleure couverture, vous pouvez souscrire, en complément du système de protection sociale local, une assurance santé expatrié au 1er euro. Si vous cotisez à la CFE, il est vivement conseillé de souscrire une assurance en complément de la CFE.
Le point positif de cette assurance c’est qu’elle vous couvrira dans votre pays d’expatriation bien sûr mais également dans votre pays d’origine et dans le monde entier lors de vos voyages.

Exemples de cas :

L’assurance santé internationale couvre :

- Vos enfants s’ils veulent venir passer les vacances d’été chez leurs grands-parents en France. Ils seront dans leur pays de résidence mais également en France pour leur séjour.
- Vos frais médicaux en cas de déplacement au « Spring Break » à Mexico par exemple.
- Vos frais de grossesse et d’accouchement aux USA.

Mondassur est depuis près de 15 ans le spécialiste de l’assurance expatrié. Que vous soyez étudiant, stagiaire, PVTiste, globe-trotter ou salarié, que vous partiez seul ou en famille, nous vous trouvons une assurance santé adaptée à votre situation.

En cette période de rentrée scolaire, la scolarisation des enfants est le sujet à l’ordre du jour. Ainsi, l’expatriation des parents dans un pays francophone ou non pose inéluctablement la question de la scolarisation des enfants.

girl 1641215 640

 

Le choix de l’école

Inscrire ses enfants dans une école locale ou faire le choix de l’une des 440 institutions d’enseignement français que l’on retrouve dans 135 pays du monde est le dilemme auquel doivent faire face les parents.

Choisir une école locale signifie que les cours seront effectués dans la langue du pays et selon le programme scolaire en vigueur, cela peut permettre à votre enfant de devenir complètement bilingue et de tisser plus facilement des liens avec des camarades de son âge mais les programmes scolaires étrangers ne sont pas toujours d’un niveau équivalent à celui de la France.

La scolarisation dans une école française à l’étranger représente quant à elle un coût financier non négligeable qui diffère selon les pays ; les Etats-Unis et l’Asie décrochant la palme des écoles françaises les plus chers. En contrepartie, ce type d’établissement est homologué par le ministère de l’éducation nationale français à l’étranger ce qui représente une garantie quant à l’enseignement dispensé et, des bourses sont accordés selon les revenus de la famille.

L’enseignement à distance : une solution pour les expatriés

Une autre alternative possible est l’enseignement à distance pour les enfants d’expatriés.

Le CNED, Centre National d’Education à Distance propose des cours à des tarifs abordables, de la maternelle à la terminale. Les cours, exercices et interrogations se font par le biais de supports multimédias envoyés par email ou par voie postale et suivent méthodiquement le programme scolaire français. Attention tout de même, cette forme d’enseignement nécessite un soutien moral de l’entourage et une grande autonomie et rigueur de la part de l’enfant ; ainsi un professeur particulier peut être une aide précieuse.


Outre le CNED, d’autres organismes proposent désormais des cours à distance : les cours Legendre, l’école Hattemer, les cours Pi ; reste à trouver l’interlocuteur le mieux adapté aux besoins de votre enfant.

Qu’elle que soit la solution choisie, n’oubliez pas avant de partir de choisir une assurance expatriés adaptée pour vous et votre famille !

 

La grande aventure approche, votre projet d’expatriation se concrétise. Ce changement de vie implique de ne rien oublier surtout dans les démarches administratives. Nous vous avons donc concocté une check list et des conseils pour vous expatrier sereinement.

office 1548293 640

CHECK-LIST AVANT DE PARTIR


• Je vérifie que je possède bien un titre de voyage en cours de validité (passeport ou carte d’identité selon mon pays de destination).

A noter : certains pays exigent une période de validité de plus de 6 mois du passeport.

• J’ai obtenu, si nécessaire, un visa auprès de l’ambassade ou du consulat du pays dans lequel je me rends. Je possède bien les documents qui me permettront d’obtenir un permis de séjour ou de travail sur place.

• J’effectue les démarches pour bénéficier d’une couverture sociale adaptée.

• Je prends rendez-vous avec mon médecin pour vérifier les vaccinations recommandées, le suivi de mon traitement médical et les éventuels risques médicaux encourus dans mon pays de destination.

• Je souscris à une assurance rapatriement.

• Je souscris une assurance santé expatriation.

• Je signale mon changement d’adresse au centre des impôts auquel je suis rattaché et à la Poste.

• J’informe ma caisse de retraite de mon expatriation.

• Je demande à la préfecture l’obtention d’un permis de conduire international.

• Je pense à la scolarité de mes enfants et les inscris dans une école à l’étranger.

• J’organise mon déménagement avec une société de déménagement international certifiée et je me renseigne sur les formalités douanières (animaux domestiques, importation de véhicule...).

 

À L’ÉTRANGER

• J’effectue les démarches obligatoires auprès des autorités locales (permis de séjour, administration fiscale, affiliation à la sécurité sociale).

• Je m’inscris au registre des Français établis hors de France auprès de l’ambassade ou du consulat de France.

• Je m’inscris en même temps sur la liste électorale consulaire si je veux participer aux élections françaises organisées à l’étranger.

• Je demande au consulat, dont je dépends, la transcription des actes relatifs aux événements d’état civil (naissance, mariage) qui surviennent au cours de mon séjour.

• Je m’assure régulièrement de la validité de mon passeport et de ceux de mes enfants.

Mondassur, courtier en assurances santé internationales depuis plus de 15 ans, vous propose l’assurance maladie internationale la plus adaptée à votre profil en fonction de votre pays d’expatriation, votre âge, votre budget santé et le degré de couverture dont vous souhaitez bénéficier. Contactez dès maintenant nos conseillers qui répondront à toutes vos questions ou demandez votre devis gratuit en ligne.

Nos coordonnées

Nous joindre



+33 (0)1 80 87 57 80
+33 (0)1 80 87 57 87


Mondassur
148, rue du Château
92100 Boulogne - FRANCE


Nos horaires d'ouverture sont de 9h00 à 18h00, heure française, du lundi au vendredi pour contacter nos conseillers. Nos plateformes médicales pour les assurés sont joignables 24h/24 et 365 jours par an.

Vous avez des questions sur votre contrat d'assurance, pour souscrire une assurance voyage, pour obtenir un devis d'assurance expatrié ? Vous pouvez nous envoyer un email et nous répondons sous 24h00 jours ouvrés.

Nous sommes à votre écoute.